"4e Reich" : Nicolas Dupont-Aignan revendique une provocation au nom de l'amitié franco-allemande

Publié à 09h23, le 15 juillet 2015 , Modifié à 09h36, le 15 juillet 2015

"4e Reich" : Nicolas Dupont-Aignan revendique une provocation au nom de l'amitié franco-allemande
Nicolas Dupont-Aignan © AFP

Vous l'aurez noté : Nicolas Dupont-Aignan est le président de Debout la France, pas Debout l'Europe. Encore moins Debout l'Allemagne. Il ne faut donc pas trop compter sur lui pour vanter les mérites de nos voisins teutons, notamment en ce qui concerne la politique menée dans l'Union européenne.

Surtout que l'ancien candidat à l'élection présidentielle aime beaucoup provoquer. Quitte à être franchement borderline comme lundi 12 juillet quand, après l'annonce d'un accord grec, il a dénoncé l'action allemande en parlant de l'avènement d'un 4e Reich.

Invité de France 2 ce mercredi 15 juillet, NDA revient sur cette expression. Le député de l'Essonne se justifie de deux manières : d'abord il assure qu'on l'a mal compris puis il explique qu'il croit profondément en l'amitié franco-allemande.

Sur le premier point, Nicolas Dupont-Aignan commence en faisant un cours de traduction. Il dit :

"

Personne n'a compris ma formulation parce que 'reich' en allemand, ça ne veut pas dire 'régime hitlérien', pas du tout, ça veut dire 'empire'. Il y a le 1er Reich, le 2e Reich. Même la République de Weimar s'est appelée 'Reich'.

 

"

Donc on a mal compris et si on y a vu une allusion à l'Allemagne nazie, c'est une méprise. Quoique… Dans la foulée, le député de l'Essonne reconnaît pourtant qu'il a bien voulu provoquer :

"

J'ai volontairement, de manière un peu provocatrice c'est vrai, employé ce mot car je crois, en tant que gaulliste, à l'amitié franco-allemande.

 

"

Et l'élu d'expliquer que selon lui cette amitié franco-allemande n'est pas "la domination d'un pays sur le reste de l'Europe". Et puis, si entre amis, on ne peut pas se faire de remarques à connotations nazies… 

 

À LIRE AUSSI SUR LE LAB :

En plein "Grexit", Jean-Luc Mélenchon fait de la pub pour son livre-pamphlet contre Angela Merkel

Crise grecque : Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Luc Mélenchon dénoncent le comportement d'Angela Merkel en parlant de l'Allemagne nazie

 

À LIRE AUSSI SUR EUROPE1.fr

L'Europe bataille sur le sort de la Grèce

Du rab sur le Lab

PlusPlus