Arnaud Montebourg aurait engagé un détective privé pour discréditer un adversaire

Publié à 15h27, le 01 septembre 2014 , Modifié à 10h43, le 02 septembre 2014

Arnaud Montebourg aurait engagé un détective privé pour discréditer un adversaire
© Reuters

Arnaud Montebourg a, par le passé, engagé un détective privé afin d'enquêter sur son adversaire UMP aux législatives, Arnaud Danjean. Afin, par la suite, de le discréditer. Une révélation du journaliste Valentin Spitz, dans son livre Montebourg, Moi président, relevée par le Scan du Figaro avec citations de l'ancien ministre le confirmant. L'information a dans un second temps été démentie par le même Arnaud Montebourg.


Nous sommes en 2007. Arnaud Montebourg est embêté par le succès de son adversaire aux législatives, Arnaud Danjean. L'ancien porte-parole de Ségolène Royal à la présidentielle engage un homme, Roger-Marc Moreau, détective à Chalon, pour enquêter sur celui qui menace son élection.


"Oui bien sûr, c'est vrai", reconnaît l'ancien ministre de l'Economie auprès de l'auteur de sa biographie. Des regrets ? Pas le moins du monde, si l'on en croit sa réponse :


"

Pas du tout! (...) Certaines institutions ne font pas leur travail. Quand elles dorment, il faut les réveiller. Je fais le travail de moralisation et de respect des règles qui est celui de la République.

"

Un épisode très mal vécu par Arnaud Danjean, aujourd'hui eurodéputé UMP :


"

Il porte des attaques très dures, sachant qu'elles sont injustes ou infondées, exagérées ou blessantes. Non seulement il ne vous présentera aucune excuse mais il se fiche des dommages qu'il peut causer.

"

En 2012, mêmes méthodes d'Arnaud Montebourg. Le futur ministre compte se servir du passé de Danjean à la DGSE, et ses missions au Kosovo, pour le mêler à une affaire de trafic d'organes. Montebourg croise alors son adversaire dans le train et voilà ce qu'il lui lance :


"

Je vais bien te taper dessus. On va te mettre en cause sur le fait que tu connais quelqu'un qui est suspecté (...) À toi de prouver que c'est faux.

"

"Oui, Montebourg est prêt à discréditer un adversaire en lançant des insinuations infondées. Il a coulé des gens professionnellement sans aucune preuve", ajoute le journaliste d'investigation Ian Hamel à Valentin Spitz. 

Au Scan du Figaro lundi 1er septembre, Arnaud Montebourg revient sur l'ouvrage pour démentir avoir recruté un détective pour discréditer Arnaud Danjean. Voici ce qu'il dit : 

"

C'est un amalgame déshonorant et une présentation diffamatoire. Je n'ai jamais enquêté sur un adversaire. J'ai utilisé une fois un détective, uniquement pour me défendre.

"

EDIT 22h52 : Ajout réaction Arnaud Montebourg.

Du rab sur le Lab

PlusPlus