Bygmalion, le grand déballage commence

Publié à 17h06, le 26 mai 2014 , Modifié à 18h14, le 26 mai 2014

Bygmalion, le grand déballage commence
Photo de Thibaut Pézerat
Image Antoine Bayet


REBONDISSEMENT - La société de communication Bygmalion a établi de fausses facturessous la contrainte de l'UMP au cours de la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy, pour masquer des dépassements de frais de la part du candidat de l'UMP, et pour un montant d'au moins dix millions d'euros, a accusé, lundi 26 mai, Patrick Maisonneuve, l'avocat de la société.

Thibaut Pézerat, journaliste au Lab d'Europe 1, a couvert en direct la conférence de presse de l'avocat de Bygmalion.

Retrouvez les principales déclarations de l'avocat de la société Bygmalion :













Moins d'une heure après cette sortie médiatique, des perquisitions ont été menées chez Bygmalion et à l'UMP, selon les informations d'Europe 1 : 





Du rab sur le Lab

PlusPlus