Darmanin se félicite de son parcours médiatique comme porte-parole de Sarkozy : "j’ai eu mon nom cité aux Guignols"

Publié à 20h17, le 04 décembre 2014 , Modifié à 20h17, le 04 décembre 2014

Darmanin se félicite de son parcours médiatique comme porte-parole de Sarkozy : "j’ai eu mon nom cité aux Guignols"
Gérald Darmanin. © REUTERS/Pascal Rossignol

La campagne pour la présidence de l’UMP est achevée et la lutte est farouche pour les places dans la direction du parti. Mais Gérald Darmanin, qui a été le porte-parole de Nicolas Sarkozy durant cette campagne, tient d’abord à se féliciter de son ascension. Auprès du grand public et dans les médias.

D’après un confidentiel du Point daté du 4 décembre, le député-maire UMP de Tourcoing s’est ainsi gargarisé d’avoir été l’invité de tous les intervieweurs politiques et des plateaux télé qui comptent. Il lâche :

J’ai fait Bourdin, Aphatie, Le Grand Journal…

Mais ce qui l’émeut, c’est d’avoir été cité dans Les Guignols de l’info. " J’ai eu mon nom cité aux Guignols !" jubile-t-il avec autodérision, avant d’ajouter :

En revanche, j’ai refusé Ardisson et Ruquier, car j’estime que ce n’est pas le rôle des politiques d’aller là-bas.

Un tacle directement adressé à celui que Nicolas Sarkozy vient de nommer secrétaire général de l’UMP et qui avait déjà fait l’objet de ses saillies : Laurent Wauquiez. Gérald Darmanin ajoute :

Je ne vais pas aller raconter que je regarde YouPorn.

Une référence au passage de Laurent Wauquiez dans Salut les Terriens, émission présentée par Thierry Ardisson sur Canal Plus, en décembre 2013. A la question "est-ce que vous regardez YouPorn ?", le député UMP avait répliqué :

Comme tout le monde !

Objet de railleries, Laurent Wauquiez avait par la suite expliqué qu’il s’agissait d’une boutade. D’humour. Et c’est sur le ton de l’humour que Nicolas Sarkozy avait rebondi. D’après le livre "Ça reste entre nous, hein ?", l’ancien chef de l’Etat et nouveau patron de l’UMP s’amusait de cet épisode.

A ses visiteurs, avant de leur serrer la main, Nicolas Sarkozy leur demandait :

Tu as vu Laurent ces derniers jours ? Non, parce que si tu l’as vu, j’espère que tu t’es lavé les mains, hein !

Du rab sur le Lab

PlusPlus