Décoration en famille : quand Valéry Giscard d’Estaing décore son fils, Louis, de la légion d’honneur

Publié à 07h20, le 17 juillet 2014 , Modifié à 07h20, le 17 juillet 2014

Décoration en famille : quand Valéry Giscard d’Estaing décore son fils, Louis, de la légion d’honneur
Photo tweetée par le journaliste Ghislain de Violet.
Image Sébastien Tronche


D’ordinaire, c’est le linge sale qui se lave en famille. Dans la famille Giscard d’Estaing, ce sont les décorations que l’on se remet en famille. Le mercredi 16 juillet, l’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, a décoré, aux Invalides à Paris, de la légion d’honneur son fils Louis Giscard d’Estaing.



"Un grand moment", selon le sénateur centriste de Paris, Yves Pozzo di Borgo, présent à la cérémonie protocolaire comme de nombreuses personnalités. Comme le rapporte La Montagne, le maire de Chamalières, ancien député du Puy-de-Dôme (2002-2012), a ainsi été décoré en présence des membres du Conseil constitutionnel, Jacques Barrot et Michel Charasse, mais aussi du président de la Cour des comptes, le socialiste Didier Migaud ou encore des anciens ministres Gérard Longuet, Hervé Morin, Dominique Bussereau et Pascal Clément.

C’est ainsi "avec bonheur" que l’ancien président a honoré son fils, insistant, selon La Montage, sur son "action au service de la défense de notre pays", faisant référence à l’engagement de Louis Giscard d’Estaing dans le domaine de la Défense.

[BONUS] Moi, c’est Louis

Dans l’ombre de son paternel, Louis Giscard d’Estaing a aussi connu une carrière politique. Stoppée en 2012 à l’Assemblée, même s’il reste maire de sa commune. Souvent comparé ou interrogé sur son ancien président de père, "LGE" a régulièrement cette formule pour s’en amuser :

Lui, c’est lui. Moi, c’est Louis.

Du rab sur le Lab

PlusPlus