François Fillon estime que l'UMP est "atteinte dans sa crédibilité" et réclame un "changement profond"

Publié à 21h11, le 25 mai 2014 , Modifié à 07h00, le 26 mai 2014

François Fillon estime que l'UMP est "atteinte dans sa crédibilité" et réclame un "changement profond"
Reuters

Bien sûr, il y a les introductions et les déclarations générales en guise de commentaire. François Fillon est naturellement rude avec François Hollande. Mais c'est surtout ses déclarations sur l'UMP qui sont observées. 

L'ancien Premier ministre, qui livre depuis 2012 une guerre au président de l'UMP, saisit l'occasion pour demander un "changement profond" au sein de son parti :

Ce soir aussi, l'UMP est largement derrière le Front national.


Ce résultat est lourd de dangers.

A l’avenir, l’opposition devra y regarder à deux fois avant d’aller aux élections en ordre dispersé. 

François Fillon passe ensuite aux choses sérieuses :

Quant à l'UMP, elle est atteinte dans sa crédibilité et doit s'interroger sur les raisons de son échec. Elle n'a pas été en mesure de se rassembler et son honneur est mis en cause.



Cela n'est pas la première fois que je tire le signal d'alarme. Nous avons besoin d'un changement profond. 

La semaine promet d'être mouvementée au sein de l'UMP, avec un bureau politique potentiellement explosif mardi prochain.

Du rab sur le Lab

PlusPlus