Gérard Collomb sous-entend que François Hollande a choisi Najat Vallaud-Belkacem parce que c'est une "jolie femme"

Publié à 19h32, le 10 septembre 2014 , Modifié à 19h32, le 10 septembre 2014

Gérard Collomb sous-entend que François Hollande a choisi Najat Vallaud-Belkacem parce que c'est une "jolie femme"
Montage le Lab © Maxppp
Image Thibaut Pezerat


On a vu beaucoup d'attaques sur sa couleur de peau, on a vu des attaques sexistes, aussi, contre Najat Vallaud-Belkacem. Mais la plupart venaient de la droite. Cette fois, c'est Gérard Collomb, maire socialiste de Lyon, qui s'y met. Le maire socialiste de Lyon, qui connaît bien l'actuelle ministre de l'Education nationale puisqu'il fût l'un de ses premiers patrons en politique.

Seulement voilà, de l'eau a coulé sous les ponts depuis, et Gérard Collomb n'est plus vraiment fan de son ancienne adjointe. Et le maire de Lyon de lancer une petite insinuation, interrogé par l'Express, qui ne manquera pas d'être considérée comme sexiste par beaucoup :

C'est une communicante et une séductrice, mais elle doit se méfier des paillettes. [...]

 Je crois que François Hollande aime les jolies femmes.

Gérard Collomb reprend là -plus subtilement, certes-, le refrain de Franck Keller, un adjoint UMP de Neuilly-sur-Seine, qui se demandait quels "atouts" avait utilisés Najat Vallaud-Belkacem pour arriver à un tel poste :



Lequel s'était défendu de tout sexisme, allant même jusqu'à inviter Najat Vallaud-Belkacem à débattre avec lui.

Du rab sur le Lab

PlusPlus