Hassen Hammou, de "En direct avec les Français" à la primaire UMP de 2016

Publié à 15h36, le 22 janvier 2015 , Modifié à 15h40, le 22 janvier 2015

Hassen Hammou, de "En direct avec les Français" à la primaire UMP de 2016
Hassen Hammou © Montage Le Lab via page Facebook de Hassen Hammou
Image Etienne Baldit


AMBITIEUX - On sait encore peu de choses sur la primaire de la droite qui devra, en 2016, désigner le candidat d'opposition à la présidentielle de 2017. Mais les candidats sont déjà légion : Alain Juppé, François Fillon, Xavier Bertrand, Christian Estrosi et (pas encore officiellement) Nicolas Sarkozy. Et puis il y a Hassen Hammou.

Un (presque) inconnu qui se déclare candidat auprès de L'Express, jeudi 22 janvier. "Presque", car des millions de Français le connaissent sans vraiment le savoir. Marseillais, le jeune homme faisait en effet partie des quatre personnes chargées d'interroger François Hollande lors de l'émission En direct avec les Français sur TF1, le 6 novembre dernier. 7,9 millions de téléspectateurs l'avaient alors découvert ce soir-là.

Sa candidature n'a cependant rien d'un coup de tête, comme il l'explique à L'Express :

Ce n'est pas un coup politique. Je m'inscris sur le long terme.

Peut-être a-t-il été inspiré par Marc Jutier, lui aussi presque inconnu et premier candidat déclaré à une éventuelle primaire socialiste en 2017 ?

Adhérent UMP depuis le mois de décembre, Hassen Hammou avait avant cela sollicité Philippe Métézeau, conseiller général du Val d'Oise, en se revendiquant du Nouveau Centre (la formation d'Hervé Morin), rappelle L'Express. L'élu de centre-droit avait alors décliné ses propositions de collaboration. C'était en 2012. En 2014, il a figuré sur une liste divers gauche aux municipales à Marseille. Et le voilà adhérent UMP. "Je suis une personne d'ouverture, quelqu'un de pragmatique", explique-t-il à l'hebdomadaire pour justifier son parcours sinueux.

Et sachez-le, il est prêt à en découdre avec les ténors du parti :

Je sais que ma candidature à la primaire UMP ne fera pas plaisir à tout le monde. Un parcours s'offre à moi, ce sera un parcours du combattant.

[...] Je veux rencontrer tous les candidats, d'Alain Juppé à Christian Estrosi.

Et si le groupe de travail, chapeauté par le député Thierry Solère, chargé d'organiser le scrutin interne, n'a pas encore établi les règles qui présideront à cette primaire (notamment les conditions de candidature), Hassen Hammou a préféré prendre les devants :

Je ne vais pas rester les bras ballants en attendant que le comité prenne ses décisions. Je serai candidat quoi qu'il arrive et je serai vigilant quant aux conditions d'organisation.

Il doit annoncer sa candidature à la presse ce vendredi, ajoute L'Express. L'émission En direct avec les Français aura en tous cas servi de tremplin à ces quatre inconnus qui ont interviewé François Hollande : outre Hassen Hammou, deux d'entre elles avaient ensuite trouvé un emploi.

Du rab sur le Lab

PlusPlus