Hollande, Fabius, Bartolone : ils veulent tous s’afficher avec Arnold Schwarzenegger

Publié à 07h08, le 07 octobre 2014 , Modifié à 07h08, le 07 octobre 2014

Hollande, Fabius, Bartolone : ils veulent tous s’afficher avec Arnold Schwarzenegger
© Montage via Reuters.

HOLLYWOOD BOULEVARD – Ils veulent tous leur photo-souvenir. Ou pas. Vendredi 10 octobre, Terminator débarque à Paris. Arnold Schwarzenegger dit Schwarzy, ancien gouverneur de Californie, débutera sa tournée des politiques français par une rencontre sur le climat à l’Elysée à laquelle participeront Ségolène Royal et Laurent Fabius. Pour l’occasion, les services de François Hollande ont eu la bonne idée d’ouvrir la cours du Palais à la presse.

Une bonne idée ? Pas si sûr même si un conseiller élyséen confie au Parisien de ce mardi 7 octobre qu’une "photo avec le héros d’Un flic à la maternelle ne peut pas faire de mal à Hollande". Car un "cadre socialiste" n'est pas du même avis et s’inquiète lui de retour d’ascenseur. 

"

C’est toujours à double tranchant une star au Palais : ça brille mais c’est aussi le risque d’un procès en légèreté.

"

Ce même cadre qui ajoute, imaginant la photo souvenir du chef de l’Etat avec l'ex-Mister Univers :

"

En plus, Schwarzenegger fait trois mètres de haut !

"

Ensuite, ce sera au tour de Claude Bartolone, le président socialiste de l’Assemblée nationale, de dérouler le tapis rouge à celui qui a fondé le R20, association qui regroupe 500 régions dans le monde pour lutter contre le dérèglement climatique. Un Claude Bartolone qui "avoue un faible pour le film Terminator", écrit le Parisien.

Enfin, samedi, Laurent Fabius à son tour s’affichera avec l’ancien culturiste américain d’origine autrichienne au Conseil économique social et environnemental (CESE) pour lancer "l’appel de Paris" à un an du Sommet de Paris prévu en 2015 sur le climat.

Du rab sur le Lab

PlusPlus