"La France est en guerre avec des musulmans" : la vidéo qui gêne Marine Le Pen

Publié à 07h01, le 16 janvier 2015 , Modifié à 08h09, le 19 janvier 2015

"La France est en guerre avec des musulmans" : la vidéo qui gêne Marine Le Pen
Aymeric Chauprade et Marine Le Pen © AFP
Image Sylvain Chazot


Aymeric Chauprade gêne Marine Le Pen. L'eurodéputé FN, pas toujours raccord avec la ligne officielle du parti sur les questions internationales, a publié une vidéo jeudi 15 janvier. Son thème ? Les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher de Paris, qui ont frappé la France les 7 et 9 janvier dernier.

Une semaine après ces événements, Aymeric Chauprade donne son point de vue. Dans cette vidéo visible sur YouTube, l'auteur de Chroniques du choc des civilisations, explique : 

Ce qui frappe la France aujourd'hui porte un nom et est le résultat de causes identifiables. […] La France est en guerre avec des musulmans. Elle n'est pas en guerre avec les musulmans mais avec des musulmans.

L'eurodéputé divise schématiquement l'islam en deux : d'un côté on trouve "l'islam acclimaté par les nations" et de l'autre "l'islam global qui est resté fidèle à ses fondements djihadiques, à ses fondements historiques et qui dit fondements dit fondamentalisme". "Nous sommes en guerre contre cet islam-là. C'est bien cet islam qui nous fait la guerre, que nous le voulions ou non", explique –t-il. Il ajoute :  

En France, avec 6 millions de musulmans – peut-être beaucoup plus d'ailleurs – cela représente entre 900.000 et 1,5 million de musulmans convaincus que l'oumma [communauté des musulmans, ndlr] est supérieure à leur appartenance à la nation française, convaincus que la Charia – la loi islamique - a vocation à se substituer à  la loi française, convaincus que le Coran deviendra un jour leur constitution à la place de notre constitution. […] Une cinquième colonne puissante vit chez nous et à tout moment se retourner contre nous en cas de confrontation générale.

Ces propos ont un tantinet gêné Marine Le Pen. Jeudi 15 janvier, la présidente du Front national a en effet envoyé une circulaire à ses secrétaires départementaux et chargés de mission départementaux pour leur demander de ne pas relayer la vidéo d'Aymeric Chauprade, rapporte le site Dreuz Info.

Une information confirmée au Lab par l'entourage de l'eurodéputé FN.

Voici ce que la présidente du FN écrit :

Pour des raisons juridiques, je vous demande de ne pas relayer la vidéo d'Aymeric Chauprade intitulée "La France en guerre", postée hier sur les réseaux sociaux.

Un message qui rappelle la décision prise par le FN en juin 2014. Après la provocation de Jean-Marie Le Pen sur la "fournée" qu’il conviendrait de faire des artistes opposés au Front national, le parti de Marine Le Pen avait décidé de ne plus héberger le Journal de bord du président d'honneur du FN. L'avocat du parti, Wallerand de Saint-Just, avait alors invoqué des  "raisons juridiques". 

Ce n'est pas la première fois dans l'histoire du FN qu'Aymeric Chauprade tient des propos qui dérange Marine Le Pen. Fervent défenseur de la théorie du "grand remplacement", l'eurodéputé et la présidente du FN avait été opposés, en octobre 2014, sur la compatibilité entre islam et République.

Du rab sur le Lab

PlusPlus