La préfecture de Lyon interdit un rassemblement de l'extrême-droite pendant le match de l'Algérie

Publié à 22h10, le 26 juin 2014 , Modifié à 10h06, le 27 juin 2014

La préfecture de Lyon interdit un rassemblement de l'extrême-droite pendant le match de l'Algérie
Capture d'écran de la page Facebook "Rassemblement anti-racailles"

La préfecture du Rhône a interdit un "rassemblement anti-racailles" pendant le match Algérie-Russie, ce jeudi 26 juin.

Un rassemblement pour "défendre" Lyon proposé par une page Facebook, comptant plus de 7.000 mentions "j'aime", relayée notamment par le mouvement d'extrême droite Génération Identitaire. Un mouvement qui lance des "tournées anti-racaille" dans les métros de Lille et Paris.

Jean-François Carenco, le préfet de Rhône, écrit dans un communiqué, mis en ligne sur le site de la préfecture du Rhone :

"

En lien avec Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, le préfet a décidé d'interdire cette manifestation organisée par le Bloc Identitaire en raison d'un risque grave de troubles à l'ordre public.

"

Parallèlement, le parquet de Lyon a ouvert mercredi une enquête sur des violences policières présumées, après la diffusion d’une vidéo sur YouTube montrant un policier en tenue frappant un homme à terre. Une séquence filmée dimanche lors des incidents ayant suivi la victoire de l’Algérie sur la Corée du Sud (4-2), dimanche 22 juin.

Du rab sur le Lab

PlusPlus