Le Front national ou Le Pen & Co., entreprise familiale

Publié à 17h39, le 30 novembre 2014 , Modifié à 10h17, le 01 décembre 2014

Le Front national ou Le Pen & Co., entreprise familiale
Marion Maréchal - Le Pen, C, Jean-Marie Le Pen et Louis Aliot © Montage via Reuters et MAXPPP

DYNASTIE -Marion Maréchal - Le Pen est arrivée en tête à l'élection au comité central du Front national, samedi 29 novembre. Le lendemain, sa tante Marine Le Pen a été réélue présidente du parti avec 100% des suffrages exprimés. Jean-Marie Le Pen a observé de son siège de patriarche et président d'honneur du FN les succès de sa fille et de sa petite-fille.

Le Front national est devenu – du moins de manière encore plus visible – une "entreprise familiale", pour reprendre les mots de Thierry Mandon. Invité de Radio J, le secrétaire d'État a commenté l'actualité frontiste en citant William Shakespeare :

"

'Pour tromper l'époque, il faut ressembler à l'époque', et je trouve que le Front national, c'est une opération de travestissement, fondée par une famille.

"

Thierry Mandon n'est pas le seul à ironiser sur l'aspect dynastique du Front national. Ainsi, Olivier Bianchi, maire PS de Clermont-Ferrand. Lui aussi a relevé cette lignée familiale :

Mais il n'y a pas que les opposants au FN qui soulignent le côté entreprise familiale du parti. Samedi 29 novembre, Florian Philippot en a lui-aussi parlé en commentaire de sa 4ème place à l'élection au comité central du FN. Voici ce que le vice-président a déclaré :

"

Moi, je suis beaucoup plus récent, je suis 4e, je n'ai pas ce coup de pouce de m'appeler Le Pen, qui reste indéniablement un coup de pouce.

"

Même Marion Maréchal – Le Pen, pour le coup directement concernée, a parlé de l'organisation familiale du FN, dimanche 30 novembre, en marge du congrès du FN. La députée du Vaucluse a expliqué pourquoi elle avait refusé d'intégrer le bureau exécutif du parti. "Je ne voulais que Marine Le Pen se fasse reprocher le fameux Front familial comme on entend si souvent de façon injuste. Cumuler Louis Aliot [compagnon de Marine Le Pen, NDLR], Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen... Je ne voulais pas qu'elle ait à se justifier de cela", a-t-elle expliqué.

En tous les cas au Lab, cette image du FN nous a fait penser à cette fabuleuse série des années 80 : Dynastie. Ce ne sont pas les Carrington de Denver mais le Le Pen de Nanterre. C'est cadeau :

Du rab sur le Lab

PlusPlus