Le maire FN d'Hayange Fabien Engelmann vire encore deux de ses adjoints

Publié à 14h51, le 19 septembre 2014 , Modifié à 15h00, le 19 septembre 2014

Le maire FN d'Hayange Fabien Engelmann vire encore deux de ses adjoints
Fabien Engelmann, maire FN d'Hayange © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

LE GRAND MÉNAGE – L'orage gronde à Hayange. Le maire FN Fabien Engelmann a décidé de se séparer de deux nouveaux adjoints ce vendredi 19 septembre. Il s'agit de Patrice Hainy, adjoint aux sports, et d'Emmanuelle Springmann, adjointe au commerce, au développement économique et à la culture.

Fabien Engelmann a justifié ce renvoi :

Je ne peux pas continuer à travailler comme ça avec des gens qui me poignardent dans le dos. Ces personnes se sont mises d'elles-mêmes à l'écart de mon équipe municipale, par leurs déclarations mensongères dans la presse. C'est une décision collective avec le reste de mon équipe et elle coule de source, car eux-mêmes auraient dû démissionner, s'ils en avaient eu le courage.

Car le limogeage des deux adjoints ne doit rien au hasard. Patrice Hainy et Emmanuelle Springmann ont tous deux accusé Fabien Engelmann d'avoir truqué le vote ayant acté le retrait des délégations de l'ex-première adjointe Marie Da Silva, début septembre.

Cité par Libération, le premier avait ouvertement contesté le résultat du vote. "Je ne peux plus me taire, je veux garder la tête haute : il n'y a plus de démocratie à Hayange ! Engelmann se sert de nous, il joue avec nous ! avait-il dit. C'est grave pour Hayange, c'est grave pour le FN. Le parti est sali. Jamais plus le Front ne gagnera dans cette ville."

La deuxième avait expliqué qu'elle souhaitait que Marie Da Silva garde ses attributions :

J'ai voté pour qu'elle reste, il y a eu magouille !

Selon FranceTV info, le maire avait récemment demandé à Emmanuelle Springmann de déplacer les marchands maghrébins de la zone principale du marché bihebdomadaire.

Le retrait des attributions de Marie Da Silva est survenu quelques jours après que l'ex-première adjointe a accusé Fabien Engelmann de comptes de campagne frauduleux.

Officiellement, le maire FN d'Hayange conserve le soutien de Marine Le Pen. Mais en off, certains hauts gradés s'inquiètent du cas Engelmann. "Oui, on a un problème avec Engelmann, on ne sait pas quoi faire. Il dirige sa ville comme il dirige une section de LO, c'est-à-dire avec sectarisme", avait déclaré l'un d'eux dans Le Parisien

Du rab sur le Lab

PlusPlus