Le nouveau secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert raconte ses premiers jours au gouvernement: "ça me fait tout drôle"

Publié à 17h26, le 17 avril 2014 , Modifié à 17h35, le 17 avril 2014

Le nouveau secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert raconte ses premiers jours au gouvernement: "ça me fait tout drôle"
Maxppp

Il est impressionné et ne s'en cache pas. Christian Eckert, très récemment nommé secrétaire d'Etat au Budget, raconte ses derniers jours très chargés dans un post de blog aux allures de carte postale adressée à la famille. Depuis une semaine, celui qui travaille sous la tutelle de Michel Sapin raconte traverser "un tourbillon de nouveautés". Et confie ne pas avoir l'habitude de tant d'égards :

"

J'en suis parfois un peu 'gêné' : le soin apporté par le personnel à répondre à mes moindres demandes, les "Monsieur le Ministre" qui ponctuent chacune des phrases, la taille de mon bureau, le silence feutré qui y règne, les hordes de photographes qui nous guettent à l'entrée ou à la sortie des réunions, la solennité du Conseil des Ministres, il faut s'accoutumer sans s'habituer, tout en sachant que cela ne durera qu'un temps et que cela ne doit pas nous faire cultiver un quelconque sentiment de supériorité !

"

Christian Eckert déroule ensuite son agenda du dimanche. Il raconte son rendez-vous avec Michel Sapin à 15 heures, puis sa collaboration avec Manuel Valls et François Hollande. Le chef de l'Etat, le Premier ministre et les ministres se penchent alors sur la trajectoire budgétaire. Voici son récit :

"

Dans ces lieux mythiques, quand le Président de la République se tourne vers moi pour avoir mon point de vue, "ça me fait tout drôle"... Michel Sapin est super sympa et me dira plus tard : "tu as été très bien"...

"

Christian Eckert raconte ensuite avoir appris la veille au soir que sa présence était souhaitée au Conseil des ministres du mercredi. Ce dernier confie avoir pris "beaucoup de notes" pendant cette réunion. 


Conclusion de Christian Eckert :

"

On me brocardera sûrement sur les ors de la République, l'attrait du pouvoir, l'argent, les honneurs... Mes (très) proches connaissent la réalité et la vivent. Les autres l'ignorent et en parlent.

"

Christian Eckert avait annoncé qu'il abandonnerait son blog durant l'exercice de son mandat: cela devra attendre.

Du rab sur le Lab

PlusPlus