Municipales : à Toulouse, les mots croisés borderline du candidat FN

Publié à 15h27, le 04 mars 2014 , Modifié à 17h11, le 04 mars 2014

Municipales : à Toulouse, les mots croisés borderline du candidat FN
Jean-Marie Le Pen et Serge Laroze. (Maxppp)

"Un moyen ludique de s’intéresser au programme du Front national à Toulouse." Dès février, comme le rapporte le site Capitole2014.com, Serge Laroze, candidat FN aux municipales dans la Ville rose faisait du teasing pour ses mots croisés de campagne.

Des mots croisés aux définitions parfois borderline, presques douteuses :

"

Fait fortune dans le rempaillage de chaises et le commerce de cuivre. En trois lettres.

"

Voilà comment le candidat du parti de Marine Le Pen propose de trouver le mot Rom dans sa grille de mots croisés.

Autres exemples, à la tonalité similaire et provocatrice, voire misogyne :

"

Quartier sensible, centre de recrutement du Djihad et dont le nom évoque un bel écoulement d’eau. (Réponse : Bellefontaine)

"
"

Ordre de saut chez les Paras. (Réponse : Go)

"
"

Il prêche le Coran et la Charia. (Réponse : Imam)

"
"

En verlan, belle ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy. (Réponse : Tida)

"

"Je me suis beaucoup amusé à les faire", expliquait le 15 février, selon Capitole2014, ce verbicruciste d’extrême droite, qui accueille pour un meeting et un banquet républicain Jean-Marie Le Pen le 15 mars prochain, à une semaine du premier tour du scrutin.

Image de ces mots croisés, publiés par Capitole2014 et dont les résultats devaient être en ligne sur le site local du Front national:

Du rab sur le Lab

PlusPlus