Municipales : gauche et droite unies contre le PCF à Villejuif

Publié à 16h41, le 24 mars 2014 , Modifié à 16h41, le 24 mars 2014

Municipales : gauche et droite unies contre le PCF à Villejuif
Lors d'une votation (Reuters)

ROSE-BLEU-VERT CONTRE ROUGE - Il n’y aura pas de front républicain à Villejuif pour le second tour des municipales. Ou plutôt si, mais pas celui auquel on pense. Dans cette ville du Val-de-Marne, les listes UMP, UDI, Divers gauche et écologiste envisagent de s’unir pour faire face à la majorité sortante, affiliée au Parti communiste français, comme le rapporte Le Parisien lundi 24 mars .

La tête de liste écologiste Natalie Gandais justifie ce choix d’un bloc uni face à l’équipe sortante, emmenée par Claudine Cordillot, maire de Villejuif depuis 1999, et dont la liste a recueilli 32,7% des voix au premier tour.  

Notre décision est purement réfléchie. Nous ne nous basons pas sur des étiquettes, mais sur des compétences.

L’hypothèse d’une telle alliance avait déjà été évoquée avant le premier tour des municipales. Dimanche 23 mars, ces quatre listes ont obtenu 54% des suffrages. La liste FN, qui a recueilli 11,2% des voix du premier tour, resterait en dehors de cette union. Si elle se confirme au second, l’alliance UMP-UDI-Divers gauche-Verts pourrait remporter la mairie. Une petite révolution : depuis 1945, Villejuif a toujours été dirigée par un maire communiste

Du rab sur le Lab

PlusPlus