Municipales : l'étrange parallèle entre geeks et gays de Anne Hidalgo lors de son meeting au cirque d'hiver

Publié à 21h46, le 13 mars 2014 , Modifié à 10h18, le 14 mars 2014

Municipales : l'étrange parallèle entre geeks et gays de Anne Hidalgo lors de son meeting au cirque d'hiver
Anne Hidalgo au cirque d'Hiver (Maxppp).

Mais qu'a donc voulu dire Anne Hidalgo ? La candidate socialiste à la mairie de Paris établit ce jeudi 13 mars un étrange parallèle entre les homosexuels et les fans d'informatique, de science-fiction, de jeux vidéo, toujours à l'affût des nouveautés, pour reprendre la définition du Larousse du mot "geek".

Au détour de son discours lors de son meeting de fin de campagne, au Cirque d'Hiver, la candidate socialiste lance :

"

Paris doit rester cette ville d'où partent les nouvelles conquêtes. Mes chers amis, Paris sera une ville toujours plus accueillante, toujours plus innovante, toujours plus gay friendly, toujours plus geek friendly. D'ailleurs, ça va ensemble.

"

Un passage également isolé par le Lab :

Interrogée par le Lab sur cet étrange parallèle, celle qui rêve de succéder à Bertrand Delanoë, commence par rire - "je savais bien que quelqu'un allait me poser la question"- puis explique avoir été inspirée par un voyage en Israël :" cela me vient d'un voyage que j'ai fait il y a quelques mois, à Tel Aviv, autre capitale de start-up, où les élus qui sont des travaillistes, progressistes ont présenté leur ville comme une ville gay friendly et donc accueillante pour les geeks".

Anne Hidalgo précise :

"

Cela ne veut pas dire que les geeks sont tous gays. Cela veut dire qu'une ville progressiste attire des femmes et des hommes qui ont envie aussi de s'inscrire dans cette nouvelle économie, cette nouvelle façon de vivre qui tourne le dos à ces préjugés parfois stupides, qui empêche cette égalité des droits. Et Paris est celle ville là, une ville tolérante.

"

Thibaut Pezerat au Cirque d'Hiver, avec Paul Larrouturou

Du rab sur le Lab

PlusPlus