Philippe de Villiers "échangerait" bien "Hollande plus Sarkozy contre Poutine"

Publié à 14h59, le 16 août 2014 , Modifié à 14h59, le 16 août 2014

Philippe de Villiers "échangerait" bien "Hollande plus Sarkozy contre Poutine"
Philippe de Villiers avec Vladimir Poutine. © Reuters.

Alors qu’il veut exporter son parc d’attraction du Puy-du-Fou en Russie et en Crimée, Philippe de Villiers a rencontré le 14 août le président russe Vladimir Poutine. Une rencontre "inoubliable" avec un "homme d’Etat", comme il l’a lui-même tweeté.

Interrogé ce samedi 16 août sur RTL sur cette rencontre, Philippe de Villiers a répété son admiration pour le dirigeant russe, en plein bras de fer avec l’UE sur la crise ukrainienne.

Et l’ancien président du parti souverainiste, Mouvement pour la France, de déclarer préférer Vladimir Poutine aux deux derniers présidents français, Nicolas Sarkozy et François Hollande : 

"

J’échangerais volontiers Hollande plus Sarkozy contre Poutine.

"

Sur France Info, toujours ce 16 août, Philippe de Villiers, qui fut candidat à l'Elysée en 1995 (4,75% des voix), a poursuivi ses propos élogieux envers le chef d’Etat russe. "C’est un grand chef d’Etat, un patriote", a déclaré le souverainiste avant de développer :

"

Il ne veut pas des Femen - ça ne me dérange pas - il ne veut pas de l'Otan - ça ne me dérange pas.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus