Quand François Hollande refuse la légion d’honneur à titre posthume pour Marie Curie

Publié à 10h02, le 03 décembre 2014 , Modifié à 10h09, le 03 décembre 2014

Quand François Hollande refuse la légion d’honneur à titre posthume pour Marie Curie
François Hollande. © Reuters.

NIET – Quatre-vingt ans après sa mort, Marie Curie ne sera pas décorée de la légion d’honneur. Selon un confidentiel du Figaro de ce mercredi 3 décembre, François Hollande a refusé d’accorder la célèbre décoration à la chimiste d’origine polonaise à titre posthume, comme le lui demandaient les auteurs du film Marie Curie, une femme sur le front.

Comme le rappelle le quotidien, la chimiste qui a travaillé sur la radioactivité, panthéonisée, avait fait part de son vivant de ses conditions pour être honorée par la République : à savoir qu’elle souhaitait une distinction à titre militaire.

Sauf que les "conditions d’attribution" ne sont pas réunies, explique la présidence de la République dans un courrier aux auteurs du film. Car pour être décoré de la légion d’honneur à titre militaire, il faut avoir été blessé ou tué au combat. Ce qui n’est pas le cas de Marie Curie.

Cependant, François Hollande, qui l’avait honorée au début de son quinquennat, a rendu hommage à Marie Curie dans le même courrier.

"

Une chercheuse éminente, qui s’est dépensée sans relâche pour que d’innombrables blessés puissent être sauvés grâce à la radiologie.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus