Quand Nicolas Sarkozy peste contre la parité en bureau politique de l’UMP

Publié à 16h54, le 23 avril 2015 , Modifié à 17h19, le 23 avril 2015

Quand Nicolas Sarkozy peste contre la parité en bureau politique de l’UMP
Nicolas Sarkozy © NICHOLAS KAMM / AFP

Les antisarkozystes et les féministes vont en faire leur miel. Selon un confidentiel paru dans Le Point (article payant) ce jeudi 23 avril, le patron de l'UMP a lâché une sentence acrimonieuse sur la parité lors d’un récent bureau politique du parti.

Le magazine raconte qu’agacé par le bavardage de Valérie Pécresse avec sa voisine, Nicolas Sarkozy a interrompu son propos pour tancer en ces termes son ancienne ministre du Budget :

"

C’est bien la parité en politique, mais c’est bruyant !

"

La vingtaine de femmes du bureau politique (sur la centaine de membres de droit qui le composent) ont dû apprécier.

L’ex-chef de l’Etat va pourtant devoir s’y faire : en 2017, les amendes infligées aux partis politiques ne respectant pas la parité dans leurs investitures aux législatives vont augmenter.

Un sujet brûlant pour l'UMP, déjà privée de millions d'euros de subventions publiques pour avoir présenté presque deux fois moins de femmes que d'hommes lors des élections de 2012.

Du rab sur le Lab

PlusPlus