Quand l'UMP vote avec les frondeurs du PS sur le gel des pensions de retraite

Publié à 19h23, le 26 juin 2014 , Modifié à 19h39, le 26 juin 2014

Quand l'UMP vote avec les frondeurs du PS sur le gel des pensions de retraite
UMP et frondeurs votent ensemble contre l'article gélant la revalorisation des pensions de retraite. © LCP
Image Le Lab

S Tronche et P Larrouturou

DEBOUT/ASSIS - Les députés UMP se sont levés avec les frondeurs du PS pour voter contre la ligne du gouvernement Valls. Contre un article de loi sur les pensions de retraites, finalement adopté, mais après une surprenante scène.

#CONTEXTE

Mardi 24 juin, 22 heures, dernière séance de la commission des affaires sociales sur le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014. Et plus précisément, l'article 9 qui gèle les prestations sociales en ne revalorisant pas, pendant un an, les pensions de retraite de base. Avec un aménagement pour les retraités touchant jusqu'à 1.200 euros de pension. Une amère goutte d'eau sur les 50 milliards d'économies voulus par l'exécutif.

#SURPRISE

Constatant un scrutin à main levé trop serré pour dégager visuellement une franche majorité, Catherine Lemorton, présidente de la commission des affaires sociales demande aux députés de faire "comme les enfants", c'est à dire voter en se levant ou en restant assis.

La caméra ne filme qu'une partie de la salle mais on entend les organisateurs compter 19 députés pour l'article 9 ainsi amendé. C'est à dire selon le souhait de la majorité socialiste.




Au tour des "Contre" de se lever. Et là, surprise, les socialistes frondeurs, dont Jean-Marc Germain, sont rejoints par les communistes et ...les députés UMP :




Le Lab constate ainsi que les députés suivants sont debout :

- Dominique Tian, député UMP des Bouches-du-Rhône

- Jean-Pierre Door, député UMP du Loiret et vice-président de la commission des affaires sociales

- Isabelle Le Callennec, députée UMP d'Ille-et-Vilaine

- Véronique Louwagie, députée UMP de l'Orne

- Gérard Cherpion, député UMP des Vosges

- Gilles Lurton, député UMP d'Ille-et-Vilaine

Un vote particulier, qui n'est pas étonnant sur le fond mais symboliquement révélateur d'une majorité ténue, isolé par La Chaîne Parlementaire :



A lire aussi sur le Lab :

> Budget : voici les députés PS qui "frondent"

Du rab sur le Lab

PlusPlus