Ségolène Royal : "C'est un choc profond"

Publié à 20h06, le 25 mai 2014 , Modifié à 20h34, le 25 mai 2014

Ségolène Royal : "C'est un choc profond"

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, première ministre à s'exprimer dimanche 25 mai après le très bon score enregistré par le Front national lors du scrutin européen, selon les estimations diffusées par plusieurs instituts de sondage à 20 heures. 

S'exprimant sur TF1, Ségolène Royal a reconnu : 

C'est un choc profond.
(Un) choc à l'échelle du monde.
Ce soir les citoyens du monde et les citoyens européens vont voir qu'en Fance, un électeur sur quatre a voté pour un parti violemment anti-européen.

Ségolène Royal, toutefois, a écarté toute responsabilité directe du gouvernement de Manuel Valls :

Il faut avoir l'honnêteté de reconnaître que le gouvernement de Manuel Valls, il est là depuis huit semaines.
L'électrochoc a été le changement de gouvernement.

"Il y a des défaites qui remobilisent", assure également Ségolène Royal.

Du rab sur le Lab

PlusPlus