Sur tous les fronts cet été, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se définit comme "le permanencier de l’Etat"

Publié à 07h32, le 31 juillet 2014 , Modifié à 07h32, le 31 juillet 2014

Sur tous les fronts cet été, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se définit comme "le permanencier de l’Etat"
Bernard Cazeneuve. © Maxppp.

AU BOULOT - Manuel Valls avait promis des vacances à son gouvernement, en partie exténué. "Reposez-vous", avait lancé le Premier ministre. Mais ça, c’était avant que l’actualité, nationale comme internationale, ne s’emballe.

Alors que le dernier conseil des ministres a eu lieu ce 30 juillet, et qu’un dernier séminaire gouvernemental aura lieu le vendredi 1er août, certains ministres devront rester sur le front. C’est ainsi le cas du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, sorte de moine-soldat de François Hollande qui assure ne prendre "jamais de vacances" et se lever "chaque matin à 5h30".

Au Parisien de ce jeudi 31 juillet, Bernard Cazeneuve, qui multipliera les déplacements estivaux – comme Manuel Valls lorsqu’il était place Beauvau – sur les thèmes de la sécurité, plaisante :

"

Je suis le permanencier de l’Etat.

"

Mais il ne sera pas le seul, Laurent Fabius gardant un œil sur l’évolution des différents conflits internationaux tandis qu’à Bercy, on préparera les dossiers chauds de la rentrée. Et Manuel Valls comme François Hollande resteront sur le qui-vive, toujours prêts à réapparaître s'il le faut.

Du rab sur le Lab

PlusPlus