VIDÉO - À la télé anglaise, Trierweiler revient sur l'échec de Hollande en matière de chômage

Publié à 11h47, le 23 novembre 2014 , Modifié à 11h48, le 23 novembre 2014

VIDÉO - À la télé anglaise, Trierweiler revient sur l'échec de Hollande en matière de chômage
© Images I>Télé
Image Etienne Baldit


Promis, Merci pour ce moment n'est "pas une vengeance, pas une revanche". C'est Valérie Trierweiler qui le dit à la télévision anglaise, dimanche 23 novembre. Interviewée par la BBC One, l'ancienne Première dame poursuit la tournée de promotion internationale de son best-seller. Et elle en profite tout de même pour donner son avis sur la politique de François Hollande et "les résultats qui n'arrivent pas".

Interrogée sur l'impopularité abyssale de son ancien compagnon, Valérie Trierweiler rappelle que ce dernier avait promis d'inverser la courbe du chômage. Une inversion qui n'est toujours pas là, fait-elle remarquer :

Le problème, ce sont les résultats qui n'arrivent pas et que les Français attendent. François Hollande s'est engagé sur un certain nombre de réformes et de résultats, notamment la lutte contre le chômage. Il avait assuré que la courbe baisserait, ça n'est pas le cas. Moi j'ai autour de moi beaucoup de gens au chômage, ce n'était pas le cas avant. Je connais beaucoup de personnes qui sont dans la difficulté, qui ne l'étaient pas auparavant, donc on voit que tout ça est un problème. Et voilà, la baisse de popularité, elle est liée à ça et pas autre chose.

Sympa pour le chef de l'État qui, on le sait, souhaite être jugé au terme de son quinquennat sur une chose et une seule : "Est-ce que les Français vivent mieux en 2017 qu'en 2012 ?"

Une réponse à retrouver dans cette vidéo, diffusée par Itélé et isolée par Le Lab :





Reste à savoir si cette analyse des résultats de François Hollande fera ou non partie du chapitre que Valérie Trierweiler souhaite ajouter à son livre. Un livre qui ne vise pas à attaquer le président de la République, répète l'ex-première dame à la télévision anglaise :

C'est pas pour le détruire, c'est pour me reconstruire moi.

Du rab sur le Lab

PlusPlus