A Nice, Estrosi attaque Fillon devant lui : "On ne gagnera pas sans s'adresser aux millions de Français délaissés"

Publié à 20h28, le 11 janvier 2017 , Modifié à 08h26, le 12 janvier 2017

A Nice, Estrosi attaque Fillon devant lui : "On ne gagnera pas sans s'adresser aux millions de Français délaissés"
© JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
Image Julien Chabrout


Entre François Fillon et Christian Estrosi, les relations sont *légèrement* compliquées. Elles ne risquent pas de s’améliorer. Ce mercredi 11 janvier, à l’occasion d’une réunion publique de François Fillon à Nice -le premier meeting de l’année du candidat Les Républicains à la présidentielle-, Christian Estrosi a défié le député LR de Paris depuis son fief des Alpes-Maritimes. Avant la prise de parole de l’ancien Premier ministre, le président du Conseil régional de PACA a ainsi averti :

 



On ne gagnera pas sans s’adresser aux millions de Français délaissés.

C’est ce qu’ont rapporté plusieurs journalistes présents sur place :



 



Christian Estrosi a multiplié les critiques contre François Fillon :





Le mot social n’est pas une grossièreté. En laisser le monopole à d’autres serait courir à notre perte.

L’ancien maire de Nice a aussi de nouveau rappelé *gentillement* qu’il n’est "pas filloniste" tout en se disant tout de même "un ami de François Fillon".

 



 



Lors de la primaire de la droite, Christian Estrosi avait soutenu Nicolas Sarkozy. Au second tour, il n’avait apporté son soutien à aucun candidat. Dans une interview au Point publiée le 22 novembre, l’ancien maire de Nice avait souligné que si François Fillon "arrivait premier à Nice" au premier tour, il était "second dans sa circonscription". Il avait ajouté sans sourciller : "Il y a une exception Estrosi". Avant de s’emballer : "Si je me présentais contre François Fillon ici, je le battrais à plates coutures". Rien que ça.

Le 4 janvier, l’ancien maire de Nice qui a dû échanger de poste avec son premier adjoint Philippe Pradal au nom du non cumul des mandats avait aussi reproché à François Fillon ne pas l’avoir averti qu’il faisait un meeting à Nice. De quoi entretenir le passif entre les deux personnalités.

Un peu plus tard au cours du meeting de Nice ce mercredi, François Fillon a lui aussi égratigné Christian Estrosi. "Il ne suffit pas d’équiper nos gares ou nos aéroports en caméras de vidéo-surveillance, encore faut-il exploiter de manière rigoureuse les images issues de la vidéo-surveillance", a-t-il déclaré. Une allusion aux révélations de Mediapart sur le système de vidéosurveillance qui n’a été d’aucune utilité pour prévenir l’attentat commis le 14 juillet dernier à Nice. Le terroriste avait en effet pu circuler librement avec son 19 tonnes les 11, 12 et 13 juillet.





Les relations entre François Fillon et Christian Estrosi ne sont donc pas près de s’améliorer. Et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour le candidat à la présidentielle : il a besoin de réunir toute la droite pour mettre toutes ses chances de son côté.







Pas gagné, visiblement. Selon un journaliste de Quotidien, qui rapporte un "off" d'Eric Ciotti après le meeting, le député LR des Alpes-Maritimes ne cache pas les tensions entre François Fillon et Christian Estrosi.







#

Du rab sur le Lab

PlusPlus