Affaires des costumes : François Fillon nie tout problème déontologique

Publié à 10h44, le 13 mars 2017 , Modifié à 10h44, le 13 mars 2017

Affaires des costumes : François Fillon nie tout problème déontologique
François Fillon. © Capture d'écran Europe 1
Image Sébastien Tronche


"Un ami m’a offert des costumes. Et alors ?" C’est ainsi que François Fillon a d’abord réagi, dans une interview aux Echos aux révélations du JDD qui affirme qu'un mécène a signé le 20 février un chèque de 13.000 euros pour le règlement de deux costumes achetés chez Arnys, un tailleur parisien des quartiers chics. "J'ai payé à la demande de François Fillon", a dit l'"ami généreux" au JDD.

Pour François Fillon, il n’y a aucun problème déontologique dans ces révélations. Le candidat de la droite, qui s’est dit ce lundi sur Europe 1 victime d'une "chasse à l'homme" et s'en est pris aux "dizaines de journalistes" qui "fouillent dans [ses] poubelles", a ainsi assuré :

Chaque jour on descend un peu plus bas dans l'intrusion de ma vie privée. Pourquoi ? (...) Qu'est-ce qui explique qu'il y ait des centaines, des dizaines en tout cas de journalistes qui fouillent dans les poubelles pour s'occuper de mes costumes, demain de mes chemises et pourquoi pas de mes caleçons ? Je ne vais pas vous répondre sur ces sujets, c'est ma vie privée, ça ne regarde personne ! J'ai parfaitement le droit de me faire offrir un costume par un ami, ce n'est pas interdit. 

"Le règlement de l'Assemblée concerne des cadeaux qui sont offerts à des députés dans l'exercice de leur mandat et de leurs fonctions. On a quand même encore le droit de recevoir des cadeaux dans cette société", a-t-il ajouté.

Patron des députés PS, Olivier Faure s’était ainsi interrogé, dimanche 12 mars, sur ces "cadeaux" et sur les questions de déontologie pour un élu que cela soulevait :

Que pense le déontologue d’un député qui se fait offrir 50.000€ de costumes quand la règle est de refuser les cadeaux de plus de 150€ ?

Une interrogation également soulevée dans l’entourage d’Emmanuel Macron. Ainsi Christophe Castaner se demande, ce lundi dans Le Parisien :

Fillon a-t-il déclaré ces dons au déontologue de l’Assemblée nationale ?

Selon le JDD, s'ajoutent à cette facture de costumes près de 35.500 euros "réglés en liquide" pour de précédents achats au profit de François Fillon chez ce tailleur, pour un montant de près de 48.500 euros au total depuis 2012. "Ça n'est pas exact, naturellement", a affirmé le député LR de Paris ce lundi matin.

Du rab sur le Lab

PlusPlus