Affiche de La Manif pour tous contre la PMA : "Les fachos sont de retour", lance Luc Carvounas

Publié à 13h12, le 09 octobre 2017 , Modifié à 14h43, le 09 octobre 2017

Affiche de La Manif pour tous contre la PMA : "Les fachos sont de retour", lance Luc Carvounas
Luc Carvounas, député PS. © ALAIN JOCARD / AFP
Image Le Lab

Loïc Le Clerc pour

Début octobre, La Manif pour tous a diffusé une affiche contre la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes seules et/ou homosexuelles, mais aussi la gestation pour autrui (GPA) et. Le slogan est simple : "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?".



OKLM, La Manif pour tous compare les enfants nés de fécondation in vitro (FIV) à des légumes génétiquement modifiés. Une provocation de plus, de trop, pour le député Nouvelle gauche Luc Carvounas.

Invité de RMC ce lundi 9 octobre, la question suivante est posée à Luc Carvounas :

Qu'est-ce qu'on fait de cette affiche posée par la Manif pour tous : 'Après les légumes OGM,  les enfants à un seul parent ?'

Le socialiste s'insurge :

Les fachos sont de retour. Avec l'outrance que l'on connaît. Vous savez au moment du mariage pour tous, qu'est-ce que j'ai eu dans la tête, dans la tronche, par la fachosphère parce que je suis homosexuel. Donc là, recommencer à voir ce genre de choses… Ça suffit quoi ! On donne caution à ces gens-là et ils alimentent la fachosphère. Ça suffit ! Pour le coup, Schiappa, elle a raison de demander le retrait de ce type d'affiches. [...] Ces gens-là ne peuvent pas nous tordre le bras quand on veut avoir des réformes sociétales.

Samedi 7 octobre, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a exigé, via Twitter, le retrait de cette campagne.





Le 12 septembre dernier, Marlène Schiappa avait confirmé les déclarations de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, en juillet : l'ouverture de la "PMA pour toutes" sera bien proposée au Parlement dès l'année prochaine. Plus tard, Marlène Schiappa avait tempéré son annonce en affirmant que "la PMA sera adoptée avant la fin du quinquennat". La PMA, donc, mais pas la GPA. Mais il n'en a pas fallu plus pour que les opposants montent au créneau.









[BONUS TRACK] "L'adoption, ça marche"

Luc Carvounas est opposé à la GPA (Gestation Pour Autrui). Le député socialiste considère que la GPA est une "marchandisation du corps". Alors, quand il lui est demandé si la PMA n'amène-t-elle pas de fait la GPA au nom de l'égalité, en d'autres termes : "Les homosexuels ont-ils un droit à l'enfant ?", Luc Carvounas rétorque :

Les homosexuels sont comme tout le monde, ils ont le droit à avoir une famille. Pas plus tard qu'hier, j'avais un couple de mes amis qui ont une petite fille de deux mois et demi qu'ils ont adoptés. Un pupille de la Nation. L'adoption, ça marche encore en France. Moi avec mon mari, je veux un enfant, on a déposé un dossier d'adoption. J'assume ce que je suis. Personne ne me tordra le bras, encore moins ce type de fachos de La Manif pour tous.

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus