"Algérie, Bible, Chirac, Détail" : Jean-Marie Le Pen va publier son abécédaire

Publié à 15h53, le 28 février 2016 , Modifié à 17h07, le 28 février 2016

"Algérie, Bible, Chirac, Détail" : Jean-Marie Le Pen va publier son abécédaire
© Capture d'écran Canal +
Image Le Lab

Amandine Réaux pour

Voilà qui ne devrait pas réchauffer les relations entre Jean-Marie Le Pen et sa fille. Le Supplément révèle ce dimanche 28 février que le "Menhir" va publier, courant 2016, un abécédaire.

Ce "livret", comme il l’appelle, recueillera "24 convictions à partir de l’alphabet". L’émission de Canal + en dévoile une partie du sommaire. A comme Algérie, Arabes ou Afriques (sic), B comme Bicamérisme, Bible ou Bibliothèque, C comme Chômage, Combat ou Chirac, D comme Détail ou Décadence, E comme Europe, Etranger ou Enseignement, F comme FN ou Fascisme, G comme Guerre ou Gouvernement, H comme Histoire, Holocauste ou Hollande, et enfin I comme Islam ou Israël.



On imagine que Jean-Marie Le Pen a beaucoup de choses à dire sur le FN, parti qu’il a cofondé et dont il a été exclu à l’été 2015 après ses propos sur les chambres à gaz réitérés dans l’hebdomadaire d’extrême droite Rivarol puis sur BFMTV. Un "détail" selon l’ex-président d’honneur du Front national… dont il va reparler dans cet ouvrage.

En revanche, on imagine mal Jean-Marie Le Pen écrire cet abécédaire pour faire un mea culpa sur ces mêmes propos, inacceptables pour la cheffe frontiste et sa stratégie de dédiabolisation du parti.

L’ex-candidat à la présidentielle essaie pourtant de renouer avec sa fille, avec qui il n’entretient plus qu’une relation épistolaire, pour réintégrer le Front national. Dans le cas contraire, il pourrait créer sa propre formation politique dès le mois de mars. Avec cet abécédaire comme base de programme.

[BONUS TRACK] #JeSuisTrump

Jean-Marie Le Pen kiffe Donald Trump. CE n'est pas une surprise quand on voit comment le Front national vante le candidat républicain américain pour, notamment, critiquer les médias français. Mais le président d'honneur du FN est allé encore plus loin en assurant que s'il était américain, il voterait pour le provocateur candidat à la Maison Blanche.



"Si j'étais américain, je voterais Donald TRUMP... Mais que Dieu le protège !", a ainsi déclaré le co-fondateur du parti d'extrême droite dans ce tweet posté samedi soir. En décembre 2015, Jean-Marie Le Pen avait déjà évoqué Donald Trump, confiant ses regrets de ne pas le connaître pour "drainer dans les caisses du FN" une partie de ses milliards.

Du rab sur le Lab

PlusPlus