Alliot-Marie et les "chamailleries de gamins" de Copé et Fillon

Publié à 09h04, le 25 mai 2012 , Modifié à 09h17, le 25 mai 2012

Alliot-Marie et les "chamailleries de gamins" de Copé et Fillon
Michelle Alliot-Marie avec Jean-François Copé et François Fillon à Biarritz, septembre 2010 (Reuters)
Image Le Lab

Par Julie Guesdon pour

L'ancienne ministre Michelle Alliot-Marie s'est exprimée jeudi 24 mai sur la polémique entre Jean-François Copé et François Fillon sur le leadership de l'UMP, qualifiant leur querelle de "chamaillerie de gamins [...] pas à la hauteur des enjeux".

  1. 1

    "Le problème aujourd'hui, c'est de gagner les législatives."

    Sur tempsreel.nouvelobs.com

    Ce qui ressemble à des chamailleries de gamins dans une cour d'école n'est pas à la hauteur de ces enjeux.

    Candidate pour les législatives dans les Pyrénées-Atlantiques, Michelle Alliot-Marie a déclaré jeudi 24 mai que les préoccupations des électeurs n'étaient pas de "savoir qui est, ou qui sera, le chef de l'UMP".

    L'ancienne ministre, qui est aussi l'une des quatre vice-présidents du conseil national de l'UMP a éludé toute possibilité d'être elle aussi candidate pour prendre la tête du parti :

    Le problème aujourd'hui, c'est de gagner les législatives. J'y mets toute mon énergie dans ma circonscription (la 6e des Pyrénées-Atlantiques) et dans toutes celles où je vais aider des candidats.

Du rab sur le Lab

PlusPlus