Anne Hidalgo demande à François Fillon d'annuler son rassemblement au Trocadéro

Publié à 17h09, le 04 mars 2017 , Modifié à 17h18, le 04 mars 2017

Anne Hidalgo demande à François Fillon d'annuler son rassemblement au Trocadéro
Anne Hidalgo © AFP
Image Sylvain Chazot


Dimanche 5 mars aura lieu, place du Trocadéro, un rassemblement en soutien à François Fillon. Plusieurs voix, à droite, ont déjà indiqué qu'elles ne seraient pas présentes, dénonçant l'organisation de cette manifestation. "En République, on ne fait pas siffler la justice", a par exemple écrit sur Twitter Xavier Bertrand.

Il n'y a pas qu'à droite que ce rassemblement choque. À gauche aussi, on s'émeut d'une telle manifestation organisée dans le cœur de la capitale, face à la Tour Eiffel, sur le parvis des Droits de l'homme. La maire de Paris Anne Hidalgo monte au créneau ce samedi 4 mars et fustige sur Facebook "un acte grave de faillite morale et politique, contraire à nos valeurs, qui ne devrait pas avoir droit de cité à Paris". Puis elle formule cette demande à François Fillon :

En tant que Maire de Paris, je demande à François Fillon de retrouver la dignité et le sens des responsabilités qu’un grand nombre de Français lui ont prêtés lors de la primaire, en renonçant à organiser cette manifestation qui met en danger les principes républicains que nous avons en partage.

Pour l'élue socialiste, ce rassemblement n'a, selon elle, "d'autre but que de manifester leur opposition aux magistrats, aux services de police et aux journalistes qui participent depuis plusieurs semaines, chacun à leur niveau et dans leur rôle, à faire éclater la vérité".

Soutien aux juges, aux policiers, aux journalistes, donc mais également rappel historique sur Paris qui "a fondé son Histoire sur la recherche permanente de justice et de démocratie". "Paris est connue et respectée dans le monde entier pour cela", ajoute Anne Hidalgo.

Du rab sur le Lab

PlusPlus