Rechercher

Anne Hidalgo dénonce le "mépris" de "caste" de Nathalie Kosciusko-Morizet et de son équipe à son encontre

Anne Hidalgo dénonce le "mépris" de "caste" de Nathalie Kosciusko-Morizet et de son équipe à son encontre
Anne Hidalgo sur BFMTV le 10 janvier 2014. (image BFMTV)

LE MÉPRIS - Elle avait déjà considéré que les sous-entendus de Charles Beigbeder sur sa qualité "d'inspectrice du travail" étaient "débiles". Invitée de BFMTV ce 10 janvier, Anne Hidalgo s'est dit "extrêmement choquée" par le "mépris" de Nathalie Kosciusko-Morizet et de son entourage à son encontre.

Le tout part de citations attribuées à l'équipe de NKM dans l'ouvrage de la journaliste Soazig Quéméner NKM, la présidente, et rapportées par le Nouvel Observateur dans son édition du 9 janvier. Au moment de son investiture par l'UMP, son entourage théorise le duel avec Anne Hidalgo : d'un côté une "Ferrari", de l'autre "une Dacia".

Un conseiller lance également :

Ce sera une bataille entre la star et la concierge.

Insupportable pour Anne Hidalgo qui profite de son passage sur BFMTV pour dénoncer un esprit de "caste" chez son adversaire :

J’ai lu notamment dans le Nouvel Obs ce qui est dit de moi par elle et son équipe. Je suis très très choquée, il y a là un mépris auquel je n’ai pas été confrontée depuis très très longtemps.Pour des raisons simples : je suis quelqu’un qui a un parcours d’intégration républicain, j’ai fait des études supérieures, j’ai exercé des hautes responsabilités dans l’administration, j’ai été inspectrice du travail, j’ai été élue au suffrage universel … et d’entendre quelqu’un, un groupe, une caste, parler ainsi, essayer de disqualifier ou de considérer que celles et ceux qui ne seraient pas nés dans cette caste (...) ne seraient pas aptes à obtenir de hautes responsabilités, je trouve ça extrêmement choquant.Il y a une forme de mépris dans le propos de mon adversaire et dans son entourage qui n’est pas acceptable.

Du rab sur le Lab