Anne-Marie Escoffier et Arnaud Montebourg font corriger leur patrimoine

Publié à 20h24, le 09 mai 2013 , Modifié à 22h05, le 09 mai 2013

Anne-Marie Escoffier et Arnaud Montebourg font corriger leur patrimoine

UPDATE - Ils sont désormais dans les règles. Les ministres Arnaud Montebourg et Anne-Marie Escoffier ont mis à jour leur comptes bancaires afin de ne plus détenir, comme c'était le cas, deux livrets de développement durable (LDD, ex-Codevi), quand la loi n'en autorise qu'un par personne. 

Comme le montre les déclarations de patrimoine des deux ministres sur le site du gouvernement, il y a eu une mise à jour de leur situation bancaire. 

L'un comme l'autre détenait deux LDD, ce qui est formellement interdit par la loi.

Depuis le 16 avril, le ministre du Redressement productif a fait clôturer l'un de ses comptes, et a versé son montant sur son compte de dépôt : 

« Mention rectificative en date du 16 avril 2013 : LDD clôturé ce 16.04.2013 ; son produit est porté au crédit du compte de dépôt »

<img src="http://i.imgur.com/O2NpFyw.jpg" alt="" width="500" />

Idem du côté d'Anne-Marie Escoffier, déléguée à la décentralisation, qui a fait mentionner sur la nouvelle mouture de sa déclaration la mention suivante, ainsi que pour son mari : 

« Mention rectificative en date du 22 avril 2013 : LDD clôturé ce 22.04.2013 ; son produit est porté au crédit du livret A (Anne- Marie) »

D'autres ministres sont également en situation irrégulière au sujet de leurs comptes bancaires. 

Michèle Delaunay détenait elle aussi deux LDD. Le 16 avril, la ministre déléguée aux personnes âgées assurait à l'AFP qu'elle allait bientôt faire régulariser sa situation. Si la modification n'est pas mentionné sur sa déclaration de patrimoine, la ministre assure sur Twitter que le changement a été fait.

@obrunet_tsmf @montebourg Tout est en règle pour moi aussi !

— Michèle Delaunay (@micheledelaunay) 9 mai 2013

  

Marylise Lebranchu détient elle deux comptes épargne logement (CEL). Situation également interdite par la loi. La ministre de la réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique détient deux CEL, l'un à la BNP, l'autre au Crédit Agricole, pour un montant total de 21005.81 euros.

 
Le ministre délégué à la Ville, François Lamyest également dans une situation similaire. Il déclare deux LDD à la Société Générale, mais vivant sous le régime marital, il est possible que le ministre déclare également ici le compte bancaire de son épouse. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus