Après la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan prépare un livre pour "s'expliquer" et "se purifier"

Publié à 10h44, le 01 juin 2017 , Modifié à 17h35, le 01 juin 2017

Après la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan prépare un livre pour "s'expliquer" et "se purifier"
Nicolas Dupont-Aignan © AFP
Image Etienne Baldit


Avec presque 5% des voix au premier tour de la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan n'est certes pas parvenu à se faire rembourser ses frais de campagne, mais il a tout de même réalisé un score historique pour lui. La suite, entre "accord de gouvernement" passé avec Marine Le Pen dans l'entre-deux-tours et lâchage de certains cadres de son parti mais aussi d'électeurs, a été moins brillante pour "NDA". Et c'est toute cette épopée qu'il souhaite désormais raconter dans un livre.

RTL révèle l'information jeudi 1er juin, en précisant que le sixième homme de la présidentielle "serait déjà en lien avec un éditeur". Nicolas Dupont-Aignan précise donc vouloir "raconter cette campagne hors du commun", mais pas seulement. Il a visiblement besoin d'exorciser quelques démons, comme le précise RTL :

Il reconnaît surtout avoir besoin de 's'expliquer' sur le choix qu'il a fait de rallier Marine Le Pen. 'J'ai un besoin de me purifier', lâche-t-il même de façon sibylline.

Un choix des mots dont chacun sera juge mais qui semble indiquer que ce rapprochement avec le FN, qu'il avait jusqu'ici toujours refusé avec force, pèse sur sa conscience. Et peut-être aussi sur ses intentions de vote. Car cette annonce intervient en pleine campagne des élections législatives, lui qui est candidat à sa succession dans la 8e circonscription des Yvelines. Début mai, Nicolas Dupont-Aignan se disait confiant pour ce scrutin, et ce malgré le gros carton d'Emmanuel Macron au premier tour dans sa ville de Yerres.

Mais un petit livre ne peut jamais faire de mal en temps de campagne. Sauf si vous vous appelez François Hollande, évidemment.

[EDIT 17h35] L'entourage de Nicolas Dupont-Aignan fait savoir que l'ex-candidat à la présidentielle prépare bien un livre, mais n'a "jamais utilisé le mot 'purifier'".

Du rab sur le Lab

PlusPlus