ARCEP-CSA : Fleur Pellerin fait la leçon aux journalistes sur Twitter

Publié à 20h45, le 15 mars 2013 , Modifié à 20h54, le 15 mars 2013

ARCEP-CSA : Fleur Pellerin fait la leçon aux journalistes sur Twitter
Fleur Pellerin, le 12 mars 2013. (MaxPPP)
Image Paul Larrouturou

Par

ALORS OUI MAIS NON - Ce n'est ni un tweet-clash, ni un démenti formel. C'est un tweet-donneur-de-leçon émis ce vendredi 15 mars par Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique à destination de BFM Business.

@bfmbusiness : Les citations sont celles d'une version de travail d'un rapport des services administratifs #doublecheckyoursources

— Fleur Pellerin (@fleurpellerin) 15 mars 2013

Une "version de travail" pour la ministre, un "rapport confidentiel" pour le site de BFM TV qui détaille le rapprochement a minima, la non fusion entre le CSA et l'Arcep. "Bercy veut réduire les pouvoirs du gendarme des télécoms"écrit ainsi le site de BFM.

Et Fleur Pellerin agrémente cette sèche précision d'un hashtag - ou mot-dièse - en anglais : "#doublecheckyoursources". "Vérifiez deux fois vos sources [journalistiques]".

Fleur Pellerin n'est pas la seule ministre du gouvernement Ayrault à jouer l'interaction directe sur Internet. En février, c'est la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti qui avait donné des leçons de journalisme sur Twitter. Quant à Michèle Delaunay, la ministre déléguée chargée des Personnes Agées, elle n'hésite pas à laisser des commentaires - ici et - sur les articles des sites d'informations.

[Bonus track] Fleur Pellerin insiste, quelques minutes plus tard, dans un deuxième tweet qui s'affiche directement sur les écrans de ses 55.000 abonnés (contrairement à la réponse @bfmbusiness) : 

Les citations du rapport ARCEP/CSA publiées par la presse viennent d'une version de travail des services et n'ont aucun caractère officiel

— Fleur Pellerin (@fleurpellerin) 15 mars 2013




Du rab sur le Lab

PlusPlus