Aurélie Filippetti enceinte d'Arnaud Montebourg: l'ex-ministre dénonce des "photos volées" et va "lancer une procédure" contre Paris Match

Publié à 10h30, le 30 juillet 2015 , Modifié à 12h56, le 30 juillet 2015

Aurélie Filippetti enceinte d'Arnaud Montebourg: l'ex-ministre dénonce des "photos volées" et va "lancer une procédure" contre Paris Match
Tweet de la une de Paris Match ce 30 juillet.

INFO LAB - Paris Match révèle en une ce 30 juillet la grossesse d'Aurélie Filippetti, qui attend un enfant avec Arnaud Montebourg, et publie une série de photos d'eux en vacances en Grèce, où l'on peut très clairement voir le ventre rond de l'ancienne ministre. Selon le magazine, ce futur bébé frondeur est attendu pour "dans quatre mois".

Au Lab, Aurélie Filippetti parle de "photos volées" et annonce "lancer une procédure" contre le magazine.

[Edit 12h15]  L'avocat d'Aurélie Filippetti confirme à l'AFP qu'il va saisir la justice pour "violation du droit au respect de la vie privée".

L'ex-ministre livre également une interview à Libération pour expliquer sa plainte :

"

Si je ne porte pas plainte, on va dire que je suis complice.



Chaque femme a le droit de disposer de son corps. Ce type de photo est une atteinte à la dignité, toutes les femmes peuvent se sentir atteintes. Imaginez ce que cela fait de se retrouver en maillot de bain à la une d’un magazine.



Par ailleurs, je suis une femme politique, députée depuis huit ans. On doit respecter mon mandat, ma fonction. Il y a une lecture féministe et politique de cette une de Match.

"

 

Interrogé par l'AFP, le directeur adjoint de la rédaction de Paris Match justifie la publication :

"

Avec Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti, on est face à un couple politique qui intéresse le public. On ne révèle rien, sa grossesse était déjà connue. (...) Les photos ont été prises dans un hôtel en Grèce, on voit des gens autour: l'endroit est semi-public.

"

Aurélie Filippetti et Arnaud Montebourg sont partis du gouvernement en septembre 2014 après le coup de gueule de ce dernier, accompagné de Benoît Hamon, à la fête de la rose de Frangy-en-Bresse. Leur relation avait (déjà) été dévoilée par Paris Match très peu de temps après, avec ce titre : "Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti, love story à San Francisco". Des photos les montraient complices dans les rues de la ville.

Le couple avait alors (déjà) porté plainte pour atteinte à la vie privée. Le procès a bien eu lieu mais les deux ex-ministres ont été déboutés.

En novembre, c'est Closer qui a bien été condamné à verser 10.000 euros à Arnaud Montebourg pour publication d'un cliché avec ce titre : "Ils s'installent ensemble !"

 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> "Bonnie" Filippetti et "Clyde" Montebourg, selon Manuel Valls

> Montebourg invite Varoufakis à la fête de la rose (qui accepte)

 

[Edit 30 juillet] Contrairement à ce que nous avions indiqué, le procès après les photos de San Francisco a bien eu lieu.

Du rab sur le Lab

PlusPlus