Aurore Bergé (LREM) confie avoir "découvert la démagogie" lors d’une élection de délégués de classe

Publié à 10h42, le 30 août 2017 , Modifié à 15h33, le 30 août 2017

Aurore Bergé (LREM) confie avoir "découvert la démagogie" lors d’une élection de délégués de classe
Aurore Bergé. © MARTIN BUREAU / AFP
Image Sébastien Tronche


L'ÉCOLE DE LA VIE - A 30 ans, Aurore Bergé, après un parcours politique tortueux, est devenue députée des Yvelines sous l’étiquette de La République en marche, enfilant même dans la foulée le maillot de porte-parole du groupe macroniste à l’Assemblée nationale. Pas mal, mais pour l’instant loin des ambitions au sommet de la jeune Aurore Bergé qui, confie-t-elle le 29 août au Parisien à la veille de la rentrée des classes, se rêvait "présidente de l’ONU" quand elle était petite.

Ce goût des responsabilités et du pouvoir, Aurore Bergé l’a depuis qu’elle porte un cartable sur le dos. Ainsi, dans ces confidences, on apprend qu’elle a "découvert la démagogie" lors de ses tentatives pour devenir déléguée de classe. Des premières élections qui l’auront préparée aux joutes face aux députés de la France insoumise dans l’hémicycle (et via médias interposés). Elle raconte :

J’ai découvert la démagogie ! Il fallait faire une vraie campagne, avec des propositions.

Et de poursuivre aussitôt :

Je me suis rendue compte que je perdais parce que je présentais un programme sérieux.

Une forme d’école de la vie politique pour l’ancienne sarkozyste puis juppéiste qui, tient-elle à préciser, a "quand même" connu quelques victoires lors de ces élections entre élèves. Avant de connaître des défaites avec Nathalie Kosciusko-Morizet et Alain Juppé. Mais ça, c’était avant de rallier Emmanuel Macron.

[BONUS TRACK] Fun fact

Au cas où vous ne le saviez pas, Le Parisien rappelle qui sont les parents d’Aurore Bergé. Son père, Alain Dorval n’est autre que la voix française, "historique", dixit le quotidien francilien, de Sylvester Stallone. Si vous ne voyez pas, on vous propose de (re)voir ces répliques cultes de la saga Rocky, en VF bien sûr :



Quant à la mère d’Aurore Bergé, Dominique Dumont, selon Wikipedia, elle "prête sa voix à Katherine Kelly Lang dans la série Amour, Gloire et Beauté".

De rien.

Du rab sur le Lab

PlusPlus