Barack Obama peut-il être nommé Premier ministre de la France ?

Publié à 17h43, le 04 mai 2017 , Modifié à 17h51, le 04 mai 2017

Barack Obama peut-il être nommé Premier ministre de la France ?
© Giphy
Image Sylvain Chazot


#LAQUESTIONCON - Il est des questions que personne ne se pose, jusqu'à ce que quelqu'un se les pose. Le monde réalise alors qu'il aurait dû se les poser avant. Le Lab se dévoue donc en consacrant à ces interrogations essentielles cette chronique.

Aujourd’hui : Barack Obama peut-il être désigné Premier ministre de la France ?

Imaginez : Emmanuel Macron est élu président de la République le 7 mai prochain et, dans la foulée, il nomme Barack Obama, qui l’a officiellement soutenu durant la campagne présidentielle, comme Premier ministre. Le lendemain, l’ancien commander in chief débarque rive gauche et s’installe à Matignon en lieu et place de Bernard Cazeneuve. Laurence Haïm, qui fut longtemps journaliste accréditée à la Maison-Blanche et travaille aujourd’hui pour Emmanuel Macron, est aux anges.

Au-delà de toute considération politique ou de crédibilité, ce scénario est-il possible ? A priori non. Car pour être Premier ministre de la France, il faut être Français. Voici en effet ce qu’on peut lire dans la décision du Conseil constitutionnel rendue en mai 1998 : 



Ne sauraient être confiées à des personnes de nationalité étrangère, ou représentant un organisme international, des fonctions inséparables de l'exercice de la souveraineté nationale.

Barack Obama est américain. Le poste de Premier ministre est, par définition, "inséparable de l'exercice de la souveraineté nationale". Barack Obama ne peut donc pas être nommé Premier ministre.

Sauf s’il est naturalisé. Le Code civil permet en effet de naturaliser "sans condition de stage" - et donc automatiquement - un étranger si sa "naturalisation présente pour la France un intérêt exceptionnel". "Dans ce cas, le décret de naturalisation ne peut être accordé qu'après avis du Conseil d'Etat sur rapport motivé du ministre compétent", ajoute le Code civil.





Si Emmanuel Macron est élu président de la République et qu’il veut nommer Barack Obama à Matignon, il en a donc la possibilité.

Oh yes he can.

Voilà, vous savez tout. De rien.

C'était très intéressant.

Du rab sur le Lab

PlusPlus