Benoît Hamon a dépensé 6,58€ pour chaque voix obtenue à la présidentielle

Publié à 11h57, le 08 août 2017 , Modifié à 17h23, le 08 août 2017

Benoît Hamon a dépensé 6,58€ pour chaque voix obtenue à la présidentielle
Money, money, money. © giphy
Image Le Lab

Loïc Le Clerc pour

Rapport qualité/prix - Le 3 août dernier, le détail des comptes de campagne de chaque candidat à l'élection présidentielle a été publié au Journal officiel. L'occasion d'y voir qu'Emmanuel Macron a été le plus dépensier, avec une enveloppe de 16,6 millions d'euros, là où Jean Lassalle n'a dépensé que 260.112 euros.

Et en rapportant ces frais de campagne au nombre de suffrages engrangés par chacun des onze candidats, qui a le meilleur ratio "euro dépensé/voix obtenue" ? Qui fut le plus mauvais cheval ?











60 cents la voix pour Jean Lassalle, voilà le Béarnais qui fait LA bonne affaire de la présidentielle. Alors qu'avec 6,58 euros par suffrage pour Benoît Hamon, le candidat socialiste paie cash son score de 6,36% des suffrages exprimés. Le prix d'un kebab à Opéra... Heureusement, tout candidat ayant dépassé les 5% sera remboursé par l'Etat à hauteur de 47,5% du du plafond des dépenses électorales, soit une somme maximale de 8.004.225 euros. C'est donc le cas de Benoît Hamon, pas de Jacques Cheminade, dont la voix s'élève tout de même à 6,30 euros.

~Interlude technique~

Bon, admettons-le, ce ratio simpliste est faussé pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen, les dépenses des deux finalistes comprenant les deux tours, contrairement aux autres.

~Fin de l'interlude technique~

Moralité : le plus gros dépensier a gagné l'élection, mais les deuxième et troisième (Benoît Hamon et François Fillon) ont pris la claque de leur vie.

Pour rappel, lors de la primaire de la droite (et du centre), chaque voix obtenue avait coûté plus de 30 euros à Jean-François Copé, contre 0,70 euros à François Fillon.

Du rab sur le Lab

PlusPlus