Benoît Hamon, à fond avant la coupe du monde de rugby parlementaire : "Le but, c’est de battre les Anglais chez eux !"

Publié à 12h08, le 11 septembre 2015 , Modifié à 12h19, le 11 septembre 2015

Benoît Hamon, à fond avant la coupe du monde de rugby parlementaire : "Le but, c’est de battre les Anglais chez eux !"

#RUGBYPOLITIQUE - Si l’équipe de France de football parlementaire ne fait que des matchs amicaux (dernier en date, une défaite 6-1 contre le Variété club de France), le XV parlementaire, équipe de France de rugby des députés et sénateurs créée il y a quarante ans, participe elle, depuis 1995, à la Coupe du monde parlementaire du ballon ovale. Une compétition disputée du 12 au 17 septembre en levée de rideau de la "vraie" Coupe du monde des joueurs professionnels (qui aura lieu du 18 septembre au 31 octobre).

Parmi les douze élus qui composent l’équipe avec des assistants parlementaires et des fonctionnaires de l’Assemblée et du Sénat, figure l’ancien ministre Benoît Hamon, qui joue à l’aile et qui a le rugby dans le sang depuis l’âge de 13 ans, rappelle Le Parisien magazine de ce vendredi 11 septembre. L’ancien ministre de l’Education nationale, député frondeur au PS, s’est préparé avec soin pour ce rendez-vous, souvenir de son essai marqué contre l’Angleterre en 2007 en tête.

"Gainage, endurance et fractionné : l’ex-ministre du gouvernement Valls s’y est préparé cet été", écrit l’hebdomadaire qui précise que le député des Yvelines "a suivi les consignes de Jean-Philippe Cariat, ancien adjoint de Pierre Berbizier à la tête du XV italien, devenu entraîneur en chef du XV parlementaire".

Pour cette édition 2015, Benoît Hamon n’a qu’un objectif : battre l’Angleterre chez elle, assurant de prolonger l’éternelle rivalité franco-britannique autour du ballon ovale. Il "insiste" :

Le but, c’est de battre les Anglais chez eux !

Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale leur a donné une autre mission, comme le confie l’intendant de l’équipe, Patrice Petriarte :

 

La fois précédente, nous avions fini deuxièmes, derrière la Nouvelle-Zélande. Claude Bartolone nous a fixé comme objectif de faire mieux…

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Après le XV parlementaire de rugby, une équipe de France de football des députés va voir le jour 

Valérie Fourneyron, nouvelle marraine du XV Parlementaire, remplace Michèle Alliot-Marie

Du rab sur le Lab

PlusPlus