Benoît Hamon finira sa campagne par un meeting à Toulouse, au stade de rugby

Publié à 12h17, le 20 mars 2017 , Modifié à 12h28, le 20 mars 2017

Benoît Hamon finira sa campagne par un meeting à Toulouse, au stade de rugby
Benoît Hamon. © Capture d'écran Twitter
Image Le Lab

Loïc Le Clerc pour

BRÈVE DE CAMPAGNE – Pour clôturer sa campagne, Benoît Hamon a choisi la rupture dans la continuité. Depuis Mitterrand, la tradition veut que le candidat socialiste finisse sa campagne à Toulouse. Mais pour ce cru 2017, Hamon veut "entrer au casque"* : le 21 avril, il s’offre le stade Ernest Wallon, celui qui accueille habituellement les matchs de rugby du Stade Toulousain, comme le révèle France 3. Quoi de mieux pour celui qui aurait "aimé être capitaine du XV de France, défier le haka des Blacks ou défier les Anglais à Twickenham avec une Marseillaise de feu de dieu juste avant" ?

Comme le rappelle France 3, la terre toulousaine vote à droite aux élections locales et à gauche à la présidentielle. Et le département de la Haute-Garonne a été le plus gros pourvoyeur de parrainages pour le candidat socialiste, avec 125 élus. On peut donc s’attendre à ce que le stade, et ses 19.000 places, soit comble. La dernière occasion pour Benoît Hamon de raffuter Jean-Luc Mélenchon, de faire une cravate à Emmanuel Macron, un plaquage cathédrale à François Fillon et une cuillère (ou une fourchette ?) à Marine Le Pen. Le premier tour de la présidentielle aura lieu deux jours plus tard, le 23 avril.

*Si vous n’êtes pas familier du langage fleuri du rugby, cliquez ici.

Du rab sur le Lab

PlusPlus