Bono et Rihanna à l'Élysée : pour être lui aussi reçu par Macron, un syndicat de police passe une "petite annonce" pour trouver une "personne du showbiz"

Publié à 19h31, le 24 juillet 2017 , Modifié à 14h38, le 26 décembre 2017

Bono et Rihanna à l'Élysée : pour être lui aussi reçu par Macron, un syndicat de police passe une "petite annonce" pour trouver une "personne du showbiz"
Pour être reçu comme Bono et Rihanna, rien de tel qu'une petite annonce. © AFP
Image Loïc Le Clerc


Semaine très people pour Emmanuel Macron. Le Président recevait à l'Élysée le chanteur Bono, ce lundi 24 juillet, pour parler avec lui pauvreté. Puis ce sera au tour de Rihanna, mercredi, pour aborder le thème de l'éducation.

Mais voir des invités prestigieux fouler les marches du Château, voilà qui ne plait pas à tout le monde. C'est le cas du VIGI., le "syndicat des personnels de tous corps et tous grades du Ministère de l'Intérieur et de la Police Nationale" (ancienne CGT-Police), qui s'indigne publiquement de ne pas être reçu, lui, par Emmanuel Macron.

Alors, dans un communiqué/petite annonce, le syndicat policier lance cet appel :



VIGI. recherche une personne du showbiz pour que notre Président de la République s’intéresse à la sécurité de la population et aux conditions de travail des policiers.


Le syndicat précise avoir "écrit une lettre ouverte, en date du 13 juillet 2017, pour demander une audience auprès de Monsieur le Président de la République concernant les conditions de travail des personnels du Ministère de l’Intérieur et de la Police Nationale, ainsi que pour l’alerter sur les conséquences qu’aura la coupe budgétaire de plus de 370 millions d’euros, sur la sécurité de la population." Lettre sans réponse, contrairement au tweet de Rihanna.









Alors, avec un ton très ironique, le VIGI. souhaite trouver "une personne du showbiz" pour lui servir de "porte-parole". Le syndicat espère ainsi être reçu à l'Élysée, comme n'importe quelle pop-star.



Contacté par le Lab, ce syndicat n'a pas trouvé, "pour le moment", de star pour interpeller le président de la République. "Mais on ne désespère pas", précise-t-on. Quant à savoir s'ils ont une préférence dans le choix d'une éventuelle célébrité, on répond simplement :



Non, du moment que le président la reçoive et qu'elle aime la police [émoji qui sourit].


Stars de France et de Navarre, si vous nous lisez...









[Edit 01/08]

Enfin, après une semaine de tractation, le VIGI. a trouvé une "personne du showbiz" pour être son porte-voix à l’Elysée. Il s’agit de Sylvain Naudin.





#

Du rab sur le Lab

PlusPlus