Candidat à la primaire, Jean-Frédéric Poisson (PCD) veut "supprimer le ministère de la Culture" qui "ne sert à rien"

Publié à 11h23, le 03 mai 2016 , Modifié à 11h24, le 03 mai 2016

Candidat à la primaire, Jean-Frédéric Poisson (PCD) veut "supprimer le ministère de la Culture" qui "ne sert à rien"
Jean-Frédéric Poisson. © JOEL SAGET / AFP

Le voile sur le programme de Jean-Frédéric Poisson va enfin se lever. C’est ce mardi 3 mai que le candidat du Parti chrétien démocrate (celui de Christine Boutin) va dévoiler ses propositions pour la primaire de la droite pour laquelle il est, pour l’instant, le seul candidat officiel.

Invité de Sud Radio ce mardi, le député apparenté LR des Yvelines a mis fin au suspense et présenté quelques-unes de ses propositions chocs pour briguer l’investiture de la droite pour la présidentielle de 2017. Et parmi ces "12 propositions cadre", un changement dans les compositions gouvernementales classiques : Jean-Frédéric Poisson préconise de "supprimer" purement et simplement le ministère de la Culture afin de diminuer le nombre de ministres.

Lui qui veut aussi "en finir avec mai 68" et refermer "cette parenthèse" du "modèle social sur lequel nous fonctionnons depuis une cinquantaine d’années" s’en explique :

 

"

Il ne sert à rien. Quand ça ne sert à rien, il faut le supprimer. La culture, c’est très important. Simplement, ce n’est pas le rôle de l’Etat. Je propose que les fonctions patrimoniales exercées par le ministre de la Culture soient rangées sous la responsabilité du Premier ministre. Mais un ministère qui nous dit ce qu’est la culture officielle, qui méprise tout ce qui n’est pas lui et qui engage des politiques sélectives, ça n’intéresse personne.

"

Pour info, comme le notait La Tribune en janvier 2014, il s’avère que la culture contribue sept fois plus au PIB national que… l’industrie automobile. Avec 57,8 milliards d’euros de valeur ajoutée par an.

Du rab sur le Lab

PlusPlus