Capital : un député PS soupçonne un bidonnage sur le quotient familial, M6 maintient

Publié à 13h22, le 17 juin 2013 , Modifié à 18h09, le 17 juin 2013

Capital : un député PS soupçonne un bidonnage sur le quotient familial, M6 maintient
Image Le Lab

Par

Rapporteur PS du Budget, il est une référence sur tout ce qui concerne l’impôt et les réformes fiscales. Alors, quand Christian Eckert  a vu le témoignage de "Chloé" sur les conséquences de la réforme du quotient familial, lors de l’émission Capital à laquelle participait François Hollande, il a tiqué, relayé par plusieurs autres élus socialistes.

Et en a fait un billet de blog, publié ce lundi 17 juin, titré : "Les mensonges de Chloé sur M6 hier soir…" Une Chloé qui, selon lui, "incitait à l’indignation" ou "tout au moins à la compassion face aux mesures annoncées sur le plafonnement du quotient familial".



François Hollande sur le plateau de Capital. 

Dans ce billet, tweeté par Christian Eckert et retweeté par ses collègues députés socialistes Olivier Faure, Jérôme Guedj, Olivier Veran et Alexis Bachelay, le député PS de Meurthe-et-Moselle refait donc le calcul montré en exemple par M6 pour l’invalider. 

Voilà ce qu’écrit le rapporteur socialiste du Budget à l’Assemblée nationale :

Propos entendus : ce couple ayant 3 enfants gagne 5 900 euros par mois. Le plafonnement du quotient familial version Hollande leur fera payer 1 000 euros d'impôts supplémentaires... Pensez donc, c'est le prix de deux ans de cantine....

Et de poursuivre :

Ceci est tout simplement FAUX. Ce couple ne perdra rien avec le nouveau plafonnement du quotient familial. Sans enfant, avec 5 900 euros de revenu mensuel, il paierait 7 983 euros d'impôts. Avec 3 enfants, il paiera 3 564 euros d'impôts.

Conclusion de Christian Eckert, après ses calculs : "La mesure annoncée par le Gouvernement les épargne totalement."



Christian Eckert.

Le député s’interroge alors, en chute de son billet :

Le reportage présenté hier à François Hollande a-t-il été "bidonné" ?

Christian Eckert, qui "connait bien le sujet", assure au Lab avoir "revisionné" le passage avant d’écrire sa diatribe sur son blog, réitère ses soupçons et s’interroge une nouvelle fois :

Quand on se trompe, ou on le fait exprès, ou on ne le fait pas exprès. Ce couple pris en exemple n’était pas touché avant la réforme, il ne le sera pas après. Il faut toucher beaucoup plus. Soit ils se sont trompés, soit c’est "Madame Chloé", si elle existe, qui s’est trompée. Je n’en veux pas plus que ça à M6, mais j’essaye d’avoir un souci d’exactitude.


Chloé, dont le témoignage sur M6, est remis en cause par un député PS.

Contactée par le Lab, la rédaction de Capital maintient l’intégralité de ses informations et "recontextualise, dans un souci d’exactitude, des calculs évidemment vérifiés" :

Le couple gagne en moyenne 5.900 euros net à deux par mois. Cette simulation est basée sur les revenus de 2012 qui fluctuent un peu par la suite. En 2012, le couple marié a donc déclaré 80.000 euros nets de revenu. Avec 3 enfants, cela fait quatre parts fiscales. Pour les impôts 2013, le quotient familial étant plafonné à 2000 euros, Chloé et sa famille paient 5.843 euros d’impôts. En simulant les impôts de 2014, avec un plafonnement du quotient familial à 1.500 euros, Chloé et sa famille paieront 6.867 euros d’impôts sur le revenu. Soit une hausse d’impôts de 1.024 euros. Selon les calculs de Chloé, cela correspond à deux ans de cantine en maternelle et primaire. Ou un an de cantine pour l’ainé. Ou l’ensemble des activités des deux enfants pour une année.

Quelques heures plus tard, Christian Eckert en remet une couche, sur son blog. Il reprend les propos de M6 au Lab et conclut qu'ils lui donnent raison. Ancien professeur de mathématiques, le député tacle la chaîne M6 et conclut, intraitable :

Quand j'enseignais les Mathématiques au lycée, devant de telles erreurs, je charriais mes élèves en leur disant : 'Achetez vous un boulier !'Je persiste et signe : les déclarations de Chloé sur M6 hier soir sont mensongères. Les justifications de M6 sont pires encore et traduisent soit de l'amateurisme, soit de la mauvaise foi.

 Paul Larrouturou et Sébastien Tronche

 

[Edit 18h00: ajout billet de blog de Christian Eckert] 

Du rab sur le Lab

PlusPlus