Image Le Lab

Par Corentin Dautreppe
pour

PARIS CALLING - Trois femmes candidatesà la mairie de Paris ? Trois jours après l'annonce de candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet, le Journal du Dimanche pose la question à la minsitre du Logement, Cécile Duflot. Sa réponse est claire : rien  n'est exclu.

Je n'ai pas pris de décision. Quand j'avais décidé de ne pas être candidate à la présidentielle, je l'avais dit plus de dix-huit mois avant et de façon très nette.Quand je ne dis pas que les choses sont exclues, c'est qu'elles ne le sont pas. Rien n'est exclu.

Un flou qui n'est pas sans inquiéter la socialiste Anne Hidalgo. Proche de l'actuel maire Bertrand Delanoë, celle qui a présenté sa candidature dès septembre 2012 avait déjà prévenu la ministre du Logement :

Si elle vise la mairie de Paris, on se retrouvera sur un autre terrain.

Une petite phrase lourde de sous-entendus, prononcée en mai dernier.

En terme de petite phrase, Cécile Duflot n'est pas en reste. Interrogée sur l'arrivée de NKM dans la capitale, la ministre du Logement badine :

Elle devrait me payer des droits d'auteur pour son expression de "parachutage en passe Navigo".

 [EDIT] Dans cette séquence à laquelle Cécile Duflot fait sans doute référence, elle y expliquait qu'il n'y avait pas besoin d'avion pour venir de banlieue à Paris, mais juste du RER :

Cécile Duflot s'était défendu de tout parachutage en novembre 2011, lorsque son arrivée à la capitale était évoquée pour les législatives 2012 (Cécile Duflot a depuis été élue députée de la 6e circonscription de Paris).

A l'époque, elle avait assuré que comme beaucoup de "banlieusards", elle venait travailler tous les jours à Paris, "depuis 20 ans"."Aucune de ces personnes n'utilise un parachute" pour gagner Paris, avait-elle fait observer ironiquement.

Jeudi 14, la députée-maire de Longjumeau (Essonne) Nathalie Kosciusko-Morizet assurait que sa candidature n'avait rien d'un parachutage, arguant elle aussi de sa qualité de banlieusarde :

Si c'est un parachutage, c'est un parachutage en Pass Navigo.

Nathalie Kosciusko-Morizet pourrait, selon les informations du Journal du Dimanche, se présenter dans le 14e arrondissement, où elle affronterait le socialiste Pascal Cherki. Et devrait, en tout cas, quitter Longjumeau, malgré une veille promesse précipitamment enterrée.

BONUS TRACK : L'austérité selon Cécile Duflot

Dans son interview, Cécile Duflot a appelé à ne pas (trop) céder aux sirènes de l'austérité... Et tout particulièrement sur le portefeuille de son ministère.
La ministre de l'Egalité des territoires et du Logement ne veut "en aucun cas"être exemptée des économies à réaliser dans chaque ministère... mais affirme immédiatement après que "l'austérité ne doit pas accabler des territoires déjà meurtris".

Et la ministre de proposer une définition pour le moins inédite de l'austérité :

Le risque de l'austérité, c'est la tétanie de l'intelligence.

 Note : Ajout de la vidéo à 16h10.

Du rab sur le Lab