Ces deux députés LREM publient l'exact même message pour saluer la magnifique et superbe interview d'Emmanuel Macron sur France 2

Publié à 07h21, le 18 décembre 2017 , Modifié à 10h49, le 18 décembre 2017

Ces deux députés LREM publient l'exact même message pour saluer la magnifique et superbe interview d'Emmanuel Macron sur France 2
© Capture d'écran Twitter

C'est un rituel désormais bien installé : lorsqu'un responsable politique est interviewé à la télévision, ses opposants critiquent et ses sympathisants approuvent. Eh bien figurez-vous que c'est exactement ce qu'il s'est passé dimanche 17 décembre, après l'interview *sans concessions* d'Emmanuel Macron par Laurent Delahousse, sur France 2. De nombreux journalistes et politiques ont fait part de leur sidération après l'entretien. En cause, surtout, le ton des questions. "Le pire du journalisme déférent" selon le correspondant de Reuters à l'Élysée.

De l'autre côté, en revanche, on s'est félicité de cette interview. Pour le coup, le service public n'avait dimanche soir rien de honteux pour certains députés La République en marche. Deux d'entre eux semblaient même s'être fait passer le mot, publiant à quelques minutes d'intervalle le même tweet, comme l'ont repéré deux journalistes de Mediapart et du Huffington Post :

Un message sans ambages relayé donc par la députée LREM des Hauts-de-Seine Céline Calvez et son collègue de l'Oise Pascal Bois. Tous deux ont voulu rendre hommage à cette interview, "ce bel exemple de ce que doit être le service public de l'audiovisuel" qui, pour une fois, n'était donc pas "une honte pour nos concitoyens", pour paraphraser Emmanuel Macron.

Sauf qu'ils l'ont fait en diffusant le même message, mot pour mot, donnant très légèrement l'impression que ces propos avaient été préparés en amont. Sur Twitter, les intéressés se défendent. Pascal Bois parle d'"une mauvaise manip' d'un novice tweeter (sic)"

"J'ai simplement fait mauvaise manip' après lecture du post de ma collègue alors que je voulais copier une publication Facebook sur le hand", explique-t-il.

Son post a d'ailleurs été supprimé. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus