Image Le Lab

Par Delphine Dumont
pour

Le clivage politique entre les opposants et les partisans du mariage pour tous est loin d'être aussi simple qu'on pourrait le croire.

Si les directions des partis ont été très claires sur le sujet, il en va tout autrement chez les sympathisants et les militants.

Ainsi, à l'UMP, alors que Jean-François Copé et François Fillon se sont déclarés opposés à ce projet de loi, la tribune d'Aurore Bergé publiée hier sur Le Plus du Nouvel Observateur a suscité de très nombreuses réactions.

Cette jeune chargée de mission UMP y explique que sa position sur le mariage pour tous a évolué. Elle est désormais en faveur du mariage pour tous et défilera le 27 janvier pour manifester son soutien.

Il n'en fallait pas plus pour déchaîner les réactions au sein de l'UMP et des sympathisants de droite.

Certains, comme Samuel Lafont, conseiller national UMP, réagissent avec une certaine virulence à ce qu'ils considèrent comme une forme de trahison :  

Mais, comme le remarquent avec joie Aurore Bergé et @jb_r, les réactions sont très majoritairement positives.

C'est un peu comme si beaucoup avaient eu du mal à affirmer qu'ils pouvaient être de droite et partisans du mariage pour tous.

De nombreux tweets témoignent du soulagement de pouvoir enfin affirmer qu'être de droite et favorable au mariage pour tous est compatible. Par exemple @Ramonstermunch et @deborahpawlik.

D'autres, sans vouloir annoncer leur position, ont appelé au respect d'Aurore Bergé et de sa liberté de parole : @NewYardBirds.

Il est aussi intéressant de noter que des sympathisants de gauche ont salué le texte d'Aurore Bergé, comme @AntoineMokrane, par exemple.

L'UMP prouve ici une fois de plus qu'elle n'est pas monolithique. Ce qui est d'ailleurs confirmé par le dernier sondage TNS Sofres sur le mariage pour tous. Si un référendum sur la question avait lieu, seule une légère majorité (55%) des sympathisants de droite voterait non.