Collard : "J'ajoute mon bras à celui de Monsieur Longuet"

Collard : 'J'ajoute mon bras à celui de Monsieur Longuet'
Gilbert Collard sur LCI le 1er novembre 2012 (capture d'écran)

Invité de LCI ce 1er novembre, Gilbert Collard a apporté un franc soutien  à Gérard Longuet et à son bras d'honneur. Le député du Rassemblement bleu marine a reproduit le geste, a condamné les médias puis s'est félicité de l'"amplification médiatique" qui aurait permis de décupler la portée du bras d'honneur  :

Il a bien fait, il a enfin un peu d’honneur au bout du bras.Moi j’ajoute mon bras à celui de Monsieur Longuet  et puis passons à des choses sérieuses.Il ne savait pas qu’il était filmé, alors il faudrait un peu de correction  des journalistesEnsuite, il a bien fait de le faire et j’espère que ce bras d’honneur a été tellement amplifié par les médias que ceux qui nous demandent de nous repentir l’ont reçu en pleine figure.

Le 30 octobre, Gérard Longuet a été filmé pendant le générique des l'émission Preuve par 3 en train de faire un bras d'honneur. On a appris par la suite que ce geste violent était destiné au ministre algérien des anciens combattants qui demande à la France "une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre par le colonialisme français".

Gilbert Collard sur LCI s'est opposé à tout type de "repentance", à l'image de celle de François Hollande qui a reconnu la "sanglante répression" de la manifestation d'Algériens à Paris du 17 octobre 1961. Son argumentaire :

Il y en a marre de ceux qui nous demandent de nous repentir. Je n’ai qu’à être fier de mon pays. Sur des questions complètement discutées, polémiques, vous avez des études qui n’arrivent pas à s’accorder sur cette affaire. Laissez l’Histoire à l’Histoire.

A lire également sur Le Lab :

> Sur la question de la "repentance" : la farouche opposition d'Henri Guaino contre ce qu'il considère comme une "faute morale envers la nation".

> Sur Gérard Longuet et le Front national : "Le père n'est pas la fille et le temps a passé ..."