Comment Emmanuelle Cosse justifie de rester conseillère régionale tout en étant ministre du Logement

Publié à 18h56, le 18 février 2016 , Modifié à 18h59, le 18 février 2016

Comment Emmanuelle Cosse justifie de rester conseillère régionale tout en étant ministre du Logement
© Patrick Kovarik - AFP

PIROUETTE - Non, vraiment, il y a un moment où il va falloir arrêter de dire qu’Emmanuelle Cosse cumule. Parce que, selon la ministre, ce n’est pas du tout le cas (pour les mandats, tout du moins).

Après avoir été nommée ministre du Logement dans le nouveau gouvernement le 11 février, l’ex-tête de liste EELV à la présidence de l’Ile-de-France a décidé de continuer à siéger au Conseil régional. Ce qu’elle a fait ce jeudi 18 février au matin avec Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat à la Simplification.

Pourtant, devant les caméras de BFMTV, Emmanuelle Cosse se défend de tout cumul des mandats, et fait une jolie pirouette en parlant de "cumul des fonctions" :

"

Je suis opposée au cumul des mandats, dans le temps et en nombre. Je pense notamment qu'il n'est pas possible d'assumer une vraie place dans un exécutif d'une collectivité quand on est parlementaire. Mais là vous parlez de cumul des fonctions, et moi je vais continuer à être élue locale d'opposition, comme le sont beaucoup de personnalités, beaucoup de ministres parce que dans ce cas-là ça veut dire que j’abandonnerais cette région. J’ai été tête de liste dans cette région, j’ai défendu nos valeurs. Il y a des gens qui comptent sur moi aussi pour que je les défende face à Valérie Pécresse et je vais continuer à le faire, bien évidemment.

"

Un instant à revoir en vidéo ci-dessous :

Plusieurs membres d’EELV avait déjà émis des doutes sur l’opportunité d’un tel cumul, soit-il des "fonctions". "Certains considèrent qu’elle n’a rien à faire dans le groupe écologiste au conseil régional", selon le conseiller régional Pierre Serne.

Du rab sur le Lab

PlusPlus