Communiqué de Jean-Marie Le Pen à propos du bureau exécutif du FN : ces trois détails qui vous avaient échappé

Publié à 16h39, le 17 août 2015 , Modifié à 17h22, le 17 août 2015

Communiqué de Jean-Marie Le Pen à propos du bureau exécutif du FN : ces trois détails qui vous avaient échappé
© Le communiqué de Jean-Marie Le Pen modifié via Thinglink

AU CAS OÙ ÇA VOUS AURAIT ÉCHAPPÉ - Avis à la direction frontiste : Jean-Marie Le Pen sera au siège du parti, jeudi 20 août, annonce-t-il ce lundi dans un communiqué. Le "Menhir" indique qu'il sera bien présent lors du bureau exécutif qui doit décider, ou non, de son exclusion du Front national.  

Jean-Marie Le Pen a lui-même diffusé ce communiqué sur Twitter. Mais l'avez vous bien regardé ? Voici les trois détails qui vous avaient (peut-être) échappé :



#1 Jean-Marie Le Pen sera présent jeudi 20  août

Jean-Marie Le Pen a été convoqué ce jeudi 20 Août par Marine Le Pen afin de s'expliquer sur quinze "griefs" et notamment ses propos sur les chambres à gaz, le maréchal Pétain ou Florian Philippot. Si après avoir reçu cette convocation, le "Menhir" avait dénoncé un procédé "abject et tout à fait indigne d'un candidat à la présidence de la République", il sera pourtant à Nanterre jeudi.

Il écrit :

"

Je me rendrai le jeudi 20 août 2015 à la réunion du bureau exécutif du Front national, dont je suis membre de droit avec voix délibérative, afin d'exposer mes griefs à moi, dans l'idée d'administrer une leçon, et non d'en recevoir une. Leçon de loyauté d'abord, leçon de politique ensuite.

 

"

Celui qui est encore président d'honneur du FN prévient donc : ce bureau exécutif risque d'être (très) mouvementé. En tout cas plus que celui du 4 mai auquel il n'avait pas participé.

 

#2 Jean-Marie Le Pen est très old school

Le communiqué de Jean-Marie Le Pen a en en-tête le logo du Front national. Enfin pas tout à fait. Il s'agit de l'ancien logo du FN, directement inspiré du Movimento Sociale Italiano, parti fasciste italien. L'actuel logo est plus stylisé et se veut la prolongation symbolique de l'opération de "dédiabolisation" du FN.



Deux hypothèses s'offrent à nous : soit Jean-Marie Le Pen a tout un stock de vieux papiers dont il souhaite se débarrasser. Soit il entend faire passer un message, lui qui s'est toujours déclaré hostile à la "dédiabolisation"

 

#3 Jean-Marie Le Pen pense à PACA

Le communiqué est envoyé depuis Grasse, dans les Alpes-Maritimes.

Cela pourrait être un détail mais, à quatre mois des élections régionales, la coïncidence mérite quand même d'être soulignée.

Le 06 est un des départements-clés des régionales en PACA. C'est l'ex-UMP Olivier Bettati qui sera la tête de liste FN dans ce département. Un choix qui ne ravit pas vraiment certains proches du "Menhir"

La fin du communiqué est, de ce point de vue, très ambiguë. Jean-Marie Le Pen écrit :

"

J'agirai sans relâche afin de permettre aux millions de Français qui partagent nos idée et notre espérance d'être représentés valablement au moment des grandes échéances.

 

 

"

Il avait dit y réfléchir et puis s'était ravisé comme la cour d'appel de Versailles annulait la consultation postale du FN. Mais, ce lundi 17 août, Jean-Marie Le Pen reparle bien implicitement d'une éventuelle candidature aux régionales en PACA...

Du rab sur le Lab

PlusPlus