Crise grecque et Eurogroupe : la voix de Michel Sapin vue par Yanis Varoufakis

Publié à 18h10, le 13 juillet 2015 , Modifié à 06h29, le 14 juillet 2015

Crise grecque et Eurogroupe : la voix de Michel Sapin vue par Yanis Varoufakis
Michel Sapin et Yanis Varoufakis le 19 juin 2015 © THIERRY MONASSE / AFP

La voix de la France a-t-elle porté lors des négociations avec la Grèce ? A-t-elle été différente ? Beaucoup à droite estiment que François Hollande n'a rien apporté au compromis trouvé. A l'inverse, la gauche salue la finesse de François Hollande dans la négociation. Et l'ancien ministre des Finances grec a lui-aussi son avis sur la question, lui qui a été en lien constant avec son homologue, Michel Sapin, lors des discussions des ministres des Finances de la zone euro, et ce jusqu'à sa démission.

Après l'accord obtenu, le charismatique Yanis Varoufakis livre ce 13 juillet une interview au NewStatesman. Il y donne notamment son sentiment sur le rôle de la France via la voix de Michel Sapin. A ses yeux, ce dernier a bien fait entendre une voix "différente" de la ligne allemande dans le huis-clos de l'Eurogroupe, mais une petite musique "subtile". Voici ses propos traduits en anglais :

"

Only the French finance minister has made noises that were different from the German line, and those noises were very subtle. You could sense he had to use very judicious language, to be seen not to oppose. And in the final analysis, when Doc Schäuble responded and effectively determined the official line, the French FM in the end would always fold and accept.

"

Ce qui donne en français :

"

Seul le ministre des Finances français a joué une partition différente de la ligne allemande, et cette musique était très subtile. On sentait qu'il avait à utiliser un langage très judicieux, pour ne pas apparaître comme un opposant. Et pour l'analyse finale, quand le docteur Schaüble déterminait réellement la ligne officielle, le ministre des Finances français finissait toujours par plier et accepter.

"

Soit une reconnaissance plus que *modérée* envers Michel Sapin de la part de celui qui a toujours tenu une ligne dure vis-à-vis de la zone euro.

Manuel Valls, pour sa part, n'a pas caché son admiration à l'égard de son ministre. Sur BFMTV ce lundi, il a dit :

"

Michel Sapin a joué un rôle vraiment formidable dans toutes ces discussions et je veux le saluer parce que c'est un formidable ministre des Finances qui a pleinement réalisé et joué sa mission à l'Eurogroupe et ce n'était pas facile, et il a contribué à ce succès.

"




A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Sapin regrette l'interruption des négociations avec la Grèce: "je m'y suis beaucoup donné"

> Pour Woerth, s'il y a eu un accord avec la Grèce, c'est un peu grâce "à l'appel de Sarkozy"



A LIRE SUR EUROPE1.FR :

> Hollande salue le "choix courageux" de Tsipras

> Tsipras a-t-il vraiment "trahi son peuple" ?

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus